Chris Anderson (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chris Anderson.

Chris Anderson

Description de l'image  Etech05 Chris.jpg.
Naissance 1961
Londres
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession journaliste
Formation
scientifique

Chris Anderson (né en 1961 à Londres) est un journaliste américain, auteur de plusieurs livres sur l'économie de l'internet et l'économie de la gratuité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa formation de physicien obtenue à l'université George Washington le mène à travailler au laboratoire national de Los Alamos. Il se dirige par la suite vers le monde du journalisme en devenant « l’un des premiers à "couvrir" le monde de l’internet[Informations douteuses][1] pour le magazine britannique The Economist, et, dans le même temps, lance le site internet de ce dernier. Il a également collaboré aux journaux Nature et Science.

De 2001 jusqu'à fin 2012[2], Chris Anderson fut le rédacteur en chef du magazine américain Wired, magazine doublé d’un site internet créé en 1993, et consacré aux nouvelles technologies. Il est désormais dirigeant d'une start-up fabriquant des drones.

Il réside actuellement à Berkeley, en Californie, avec son épouse et leurs cinq enfants.

Activités[modifier | modifier le code]

En 2007, Anderson fonde GeekDad, un blog qui sera intégré à Wired.com[3]. En 2007 il crée aussi Booktour.com, un service gratuit en ligne pour mettre en contact des auteurs et leur lecteurs. Booktour.com ferme en septembre 2011[4] . En Octobre 2007, Anderson, survole le Laboratoire national Lawrence-Berkeley avec un avion télécommandé prétendument équipé d'une caméra, provoquant des problèmes de sécurité quand l'avion s'écrase dans un arbre[5].

Il a fondé 3DRobotics, une société, qu'il préside, de fabrication de robots[6]. Il a créé en 2009, la communauté en ligne DIY Drones[6], destinée aux amateurs de robotique aérienne. En Mai 2007, Anderson est classé dans la liste des 100 penseurs les plus visionnaires par le Time magazine[7].

Écrits[modifier | modifier le code]

Il est l'inventeur de l'expression long tail (traduit par « longue traîne » en français), qui apparaît pour la première fois dans un article de Wired. Il dégagera ensuite de cet article un certain nombre d'idées présentées en 2006 dans son livre The Long Tail[8].

Livres[modifier | modifier le code]

  • (en) Chris Anderson, The Long Tail: Why the Future of Business Is Selling Less of More, New York, Hyperion,‎ 2006 (ISBN 978-1-4013-0966-4)
  • (en) Chris Anderson, Free: The Future of a Radical Price, New York, Hyperion,‎ 2009 (ISBN 978-1-4013-2290-8)
  • (en) Chris Anderson, Makers: The New Industrial Revolution, New York, Crown Business,‎ 2012 (ISBN 978-0-3077-2095-5)

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • (fr) Chris Anderson (trad. Brigitte Vadé, Michel Le Séac'h), La Longue Traîne - La nouvelle économie est là [« The Long Tail: Why the Future of Business Is Selling Less of More »], Pearson,‎ 2009, 2e éd., 320 p. (ISBN 978-2744063510)
  • (fr) Chris Anderson (trad. Michel Le Séac'h), Free! Entrez dans l'économie du gratuit [« Free: The Future of a Radical Price »], Pearson,‎ 2009, 288 p. (ISBN 978-2744063510)
  • (fr) Chris Anderson (trad. Michel Le Séac'h), Makers : La nouvelle révolution industrielle [« Makers: The New Industrial Revolution »], Pearson, coll. « Les temps changent »,‎ novembre 2012, 340 p. (ISBN 978-2744064685)

Polémique[modifier | modifier le code]

En juin 2009, la publication de Free: The Future of a Radical Price, qui emprunte à Wikipedia (version anglophone) des passages sans les citer[9], provoque une polémique (23 juin 2009) suivie rapidement d'un mea culpa de l'auteur sur son blog (24 juin 2009) annonçant que les éditions suivantes, notamment électroniques, mentionneront les références aux articles de l'encyclopédie en ligne. Ces mentions ont été introduites dans la version française de l'ouvrage parue fin août 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Chris Anderson : « À l’avenir, chaque entreprise va devoir fabriquer des produits gratuits » », ecrans.fr,‎ 20 mars 2009
  2. (fr) « Le rédacteur en chef Chris Anderson quitte "Wired" », Télérama.fr,‎ 5 novembre 2012
  3. (en) Venables Michael, GeekDad, Wired.com (lire en ligne)
  4. (en) BookTour.com is closing up shop, Los Angeles Times,‎ 17 août 2011 (lire en ligne)
  5. (en) Lab focuses on security after breach, Chief of Wired magazine triggers minor security concerns after remote-controlled plane flies over Berkeley site, Contra Costa Times,‎ 13 octobre 2007 (lire en ligne)
  6. a et b (en) « DIYDrones/3D Robotic » (consulté le 15 mars 2013)
  7. (en) Malcolm Gladwell, Profile from The Time 100, The Times,‎ 03 mai 2007 (lire en ligne)
  8. (fr) Chris Anderson (trad. Brigitte Vadé, Michel Le Séac'h), La Longue Traîne - La nouvelle économie est là [« The Long Tail: Why the Future of Business Is Selling Less of More »], Pearson,‎ 2009, 2e éd. (ISBN 978-2744063510)
  9. (fr) « Plagier Wikipedia dans un livre, sans la citer : l'auteur s'excuse », via actualitte.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]