Chrístos Lambrákis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lambrakis.

Chrístos Lambrákis (en grec moderne : Χρήστος Λαμπράκης), né le 24 février 1934 et mort le 21 décembre 2009 à Athènes, est un journaliste et patron de presse grec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christos Lambrakis est le fils de Dimitrios Lambrakis, patron du groupe de presse formé autour du quotidien To Vima.

Il fait ses études au Royaume-Uni et en Suisse, avant d'effectuer son service militaire dans la marine. Il travaille à partir de 1954 comme journaliste à To Víma et comme rédacteur en chef de l'hebdomadaire Tachydromos.

En 1957, il prend la succession de son père décédé à la tête du groupe. En 1970, celui-ci devient une société anonyme sous le nom de Lambrakis Press Group (en)[réf. nécessaire][1] (DOL[2]) ; Christos Lambrakis devient président du conseil d'administration, fonction qu'il occupe jusqu'à sa mort[réf. nécessaire].

En 1997, il est le premier patron de presse grec à publier sur Internet

Hospitalisé en novembre 2009 pour des problèmes cardiaques, il meurt trois semaines plus tard à l'hôpital Onassis d'Athènes.

Fonctions hors de la presse[modifier | modifier le code]

  • Président de la Lambrakis Research Foundation
  • Président de l'association des « Amis de la Musique », qui a financé l'Athens Concert Hall (en), créé en 1991 et celui de Thessalonique
  • Codirecteur avec Arda Mandikian de l'Opéra national d'Athènes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce nom paraît postérieur à la mort de Dimitrios Lambrakis, mais cela reste à vérifier.
  2. DOL translittère en alphabet latin le sigle grec ΔΟΛ.