Chopicalqui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chopicalqui
Image illustrative de l'article Chopicalqui
Géographie
Altitude 6 354 m
Massif Cordillère Blanche (cordillère Occidentale, Andes)
Coordonnées 9° 05′ 12″ S 77° 34′ 26″ O / -9.086667, -77.573889 ()9° 05′ 12″ Sud 77° 34′ 26″ Ouest / -9.086667, -77.573889 ()  
Administration
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Région Ancash
Province Yungay
Ascension
Première 3 août 1932 par H. Hoerlin, Erwin Schneider, P. Borchers et E. Hein
Voie la plus facile Arête sud-ouest
Géologie
Roches Granite

Géolocalisation sur la carte : Pérou

(Voir situation sur carte : Pérou)
Chopicalqui

Le Chopicalqui est un sommet andin d'une altitude de 6 354 m, situé dans la cordillère Blanche, dans la province de Yungay au Pérou.

Son nom dérive du mot quechua Chawpikallki (Chawpi pour « centre » et Kallki pour « ravin »). Il est situé à proximité du Huascarán.

Alpinisme[modifier | modifier le code]

Le Chopicalqui est l'un des premiers sommets de la cordillère Blanche à avoir été conquis. À l'exception de la pyramide terminale, il n'est pas considéré comme une montagne difficile et a été gravi de nombreuses fois.

  • 1932 - Première ascension par H. Hoerlin, P. Borchers, E. Hein et Erwin Schneider[1]
  • 1969 - Première traversée, avec ascension par l'arête sud-est et descente par l'arête sud-ouest, par M. Clarbrough et G. Wayatt

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erwin Schneider est l'auteur des premières du Pic Lénine, du Huandoy, du Huascarán et a battu le record d'altitude en alpinisme sur le Jonsong en 1930

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]