Chomedey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Chomedey (circonscription provinciale)
Chomedey
Image illustrative de l'article Chomedey
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Laval
Statut Quartier
Géographie
Localisation
Image illustrative de l'article Chomedey

Chomedey (prononciation : /ʃɔmede/) est un quartier de la ville de Laval, au Québec. Il est délimité au nord-ouest par Fabreville, au nord par Sainte-Rose et Vimont, au nord-est par Pont-Viau et Laval-des-Rapides, au sud-est par la rivière des Prairies et au sud-ouest par Sainte-Dorothée.

C'est le quartier le plus peuplé de la ville et là où une grande majorité des communautés culturelles de Laval habitent. Le Carrefour Laval, le plus grand centre commercial du Québec [1],[2], s'y trouve, comme aussi le « centre-ville », surnommé Centropolis. Chomedey s'étend de l'autoroute 15 jusqu'à l'autoroute 13 en largeur et sa limite nord coïncide avec l'autoroute 440.

Historique[modifier | modifier le code]

Chomedey est une ancienne ville de l'île Jésus. Elle fut créée le 4 avril 1961 de la fusion de 3 communautés : L'Abord-à-Plouffe, Renaud et Saint-Martin. La ville fut nommée Chomedey en l'honneur du Sieur Paul Chomedey de Maisonneuve, fondateur de Montréal.

Projets préliminaires de fusion[modifier | modifier le code]

Le 10 août 1960, le conseil municipal de la ville de L’Abord-à-Plouffe adopte une résolution en faveur de la fusion avec la cité de Saint-Martin, la ville de Renaud et la ville de Laval-des-Rapides. Ce projet de fusion, que l’on nomme alors « Cité de Laval », devait couvrir la majeure partie du territoire de la municipalité de la paroisse de Saint-Martin de 1855.

Néanmoins, quelques événements ont amené la modification de ce dessein en cours de route. Tout d’abord, le 18 août 1960, le conseil municipal de la ville de Laval-des-Rapides annonce qu’il se retire du projet. Puis, au cours du mois d’octobre de la même année, la ville de Renaud n’appuie plus l’idée de fusion et lance une campagne contre celle-ci. Jean Lesage, le premier ministre du Québec à l’époque, intervient dans le débat en ordonnant la tenue d’un référendum sur la fusion à la ville de Renaud. Ce dernier a lieu le 16 janvier 1961 et donne une victoire au camp fusionniste. On avance alors vers la création de Chomedey.

La ville fut dissoute 4 ans plus tard, le 6 août 1965 lors de la fusion des 14 cités et villes de l'île Jésus pour former la nouvelle ville de Laval. Maire de Chomedey au moment de la fusion, Jean-Noël Lavoie est le premier maire de la ville de Laval. Depuis 1989 Gilles Vaillancourt était le maire de Laval, il a démissionné le 9 novembre 2012.

Démographie[modifier | modifier le code]

Chomedey est le quartier le plus multiculturel de Laval. Il compte notamment un grand nombre de Juifs, de Portugais, de Libanais, d'Algériens, de Marocains (et autres communautés arabophones), d'Italiens, d'Arméniens et la plus grande communauté grecque du Québec. Chomedey est aussi souvent surnommé Chomedopoulos en référence de celle-ci.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Info Chomedey Découvrez ce quartier de Laval au travers l'actualité, les arts, les sports, le tourisme et l'histoire. Profitez des index communautaire et commercial pour explorer la vie locale.