Choléra des poules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le choléra des poules est une maladie aviaire due à une bactérie du genre Pasteurella, Pasteurella multocida, découverte par le vétérinaire alsacien Moritz[1] puis étudiée successivement par Sebastiano Rivolta (1832-1893) en 1877, Edoardo Perroncito (1847-1936) et Semmer, vétérinaires à Turin en 1878 et Henry Toussaint à Toulouse en 1879[2].

Pasteur mit au point une méthode de culture plus efficace que celle de Toussaint et publia un procédé de vaccination par atténuation à l'aide d'oxygène : il s'agit du premier exemple de vaccin vivant atténué.

Cette maladie n'a rien à voir avec le choléra humain, dû à Vibrio cholerae.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. L. H. J. Hurtrel d'Arboval, Dictionnaire de médecine, de chirurgie et d'hygiène vétérinaires refondu par A. Zundel, t. 2, Paris, 1875, p. 467.
  2. Pasteur, Œuvres complètes, vol. 6, p. 358-369. Rivolta et Semmer (orthographié Seuner) sont cités par le Pr. Henri Monteil.