Chogolisa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chogolisa
Vue du Chogolisa (à gauche) depuis le sommet du K2.
Vue du Chogolisa (à gauche) depuis le sommet du K2.
Géographie
Altitude 7 665 m
Massif Karakoram
Coordonnées 35° 21′ 36″ N 76° 20′ 24″ E / 35.36, 76.34 ()35° 21′ 36″ Nord 76° 20′ 24″ Est / 35.36, 76.34 ()  
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Zone Gilgit-Baltistan
Ascension
Première 2 août 1975 par Fred Pressl et Gustav Ammerer

Géolocalisation sur la carte : Pakistan

(Voir situation sur carte : Pakistan)
Chogolisa

Le Chogolisa (ou Bride Peak, littéralement « pic de la Mariée »), sommet pakistanais, est situé dans le Karakoram. Il comporte en fait plusieurs sommets :

  • le Chogolisa I (7 665 m) côté sud-ouest ;
  • le Chogolisa II (7 654 m) côté nord-est.

C'est le Chogolisa II qui fut nommé Bride Peak par William Martin Conway en 1892.

Ascensions[modifier | modifier le code]

  • 1909 - Une expédition menée par le duc des Abbruzzes[1] atteint l'altitude de 7 498 m le 17 juillet. Elle est stoppée par le mauvais temps et les corniches qui rendent la progression dangereuse mais, échouant à 150 mètres du sommet, elle établit un nouveau record d'altitude[2]
  • 1957 - Hermann Buhl et Kurt Diemberger tentent l'ascension après avoir vaincu le Broad Peak quelques semaines auparavant. Le 25 juin, ils quittent le camp I et campent sur une selle neigeuse à 6 706 m sur l'arête sud-ouest. Le mauvais temps les contraint à faire demi-tour et le 27 juin Buhl, trompé par le brouillard, chute d'une corniche et disparaît. Son corps n'a jamais été retrouvé
  • 1958 - Première ascension du Chogolisa II des grimpeurs M. Fujihira et K. Hirai lors d'une expédition japonaise de l'université de Kyoto menée par T. Kawabara. Équipés d'appareils à oxygène, ils atteignent le sommet le 4 août
  • 1975 - Le 2 août, première ascension du Chogolisa I par Fred Pressl et Gustav Ammerer lors d'une expédition autrichienne menée par Eduard Koblmuller (ce dernier chuta, comme Buhl, sur une corniche mais fut retenu grâce à sa corde)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Participent entre autres à cette expédition les guides Joseph Petigax, Henri Brocherel et Alexis Brocherel
  2. Ce record ne sera battu que par l'expédition britannique à l'Everest de 1922

Voir aussi[modifier | modifier le code]