Saint-Valentin au Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chocolat chō-giri)
Aller à : navigation, rechercher

Au Japon, les gens s'offrent différent types de chocolat le jour de la Saint-Valentin (le 14 février) en fonction du sexe de l'expéditeur et du statut social du destinataire.

Chocolat tomo[modifier | modifier le code]

Le chocolat tomo (友チョコ, Tomo choco?, litt. chocolat de l’amitié) est un terme japonais désignant un type de chocolat que les collégiennes et les lycéennes s'échangent le jour de la Saint-Valentin. Ce présent est considéré comme une marque d'affection.

Chocolat chō-giri[modifier | modifier le code]

Le chocolat chō-giri (超義理チョコ, Chō-giri choco?, litt. Chocolat d'ultra-obligation) est un terme japonais désignant un type de chocolat donné par les femmes le jour de la Saint-Valentin aux hommes de leur entourage pour lesquels celles-ci n’ont que peu d'estime, à savoir leurs collègues de travail les moins populaires. Ce présent bon marché est considéré comme une marque d’obligation pure.

Chocolat honmei[modifier | modifier le code]

Le chocolat honmei (本命チョコ, Honmei choco?, litt. Chocolat de la destinée) est un terme japonais désignant un type de chocolat donné par les femmes le jour de la Saint-Valentin aux hommes pour lesquels celles-ci ont des sentiments, à savoir leur mari, leur petit-ami ou leur futur petit-ami. Ce présent d'une grande valeur sentimentale est considéré comme une marque d'amour.

Chocolat giri[modifier | modifier le code]

Chocolat giri

Le chocolat giri (義理チョコ, Giri choco?, litt. Chocolat de courtoisie) est un terme japonais désignant un type de chocolat donné par les femmes jour de la Saint-Valentin aux hommes de leur entourage pour lesquels celles-ci n’ont pas de relations ou d’attachements particuliers, à savoir leurs collègues de travail ou leur supérieur hiérarchique. Ce présent est considéré comme une marque de politesse et d’obligation sociale.

Chocolat gyaku[modifier | modifier le code]

DARS

Le chocolat gyaku (逆チョコ, Gyaku choco?, litt. Chocolat de retour) est un terme japonais désignant un type de chocolat que les hommes offrent aux femmes le jour de la Saint-Valentin. Cette tendance, observée par Morinaga & Company[1] depuis 2008, démontre la volonté des Japonais à célébrer la Saint-Valentin de manière plus occidentale, mais surtout de témoigner de la gratitude et de la sympathie envers les femmes qui jusque-là se devaient d'attendre le jour blanc (ホワイトデー?), célébré le 14 mars, pour obtenir un retour.

Ces chocolats sont reconnaissables à leur packaging dont l'impression est volontairement retournée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Communiqué de presse - 2009, de Morinaga & Company, Ltd., fabricant de chocolat