Choc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Un choc est une interaction violente entre deux entités, au sens figuré ou propre, pour des civilisations ou des particules de hautes énergie.

En physique[modifier | modifier le code]

Choc mécanique[modifier | modifier le code]

Loi de mouvement présentant deux chocs : un choc de démarrage et un choc de freinage. La courbe de position n'est pas dérivable, la courbe de vitesse présente des discontinuités, et la courbe d'accélération des pics de Dirac.

Il y a choc mécanique lorsque le vecteur vitesse présente une brusque variation et que cela crée des régimes transitoires dans le système considéré. Dans le modèle du solide indéformable, cela correspond à une discontinuité du vecteur vitesse (fonction de Heavyside), qui entraîne une valeur infinie de l'accélération, sous la forme d'un dirac. En vertu du principe fondamental de la dynamique, un choc correspond également à un pic de Dirac (« infini ») de force ou de couple.

Il peut s'agir d'un collision, mais pas nécessairement.

Article détaillé : Choc mécanique.

Choc thermique[modifier | modifier le code]

Brusque changement de température ; il engendre des contraintes internes dans les matériaux durs et rigides ; Le verre y est par exemple sensible, avec un risque d'éclatement en cas de choc thermique brutal (bris de glace). La roche y est sensible aussi, phénomène utilisé dès la préhistoire pour rechercher les silex ou exploiter divers minerais de métaux (Dépilage par le feu dans les mines anciennes.

Le choc thermique peut aussi tuer des organismes vivants. c'est un principe notamment utilisé pour la stérilisation UHT.

Lors d'un refroidissement rapide, le cœur d'un matériau est encore chaud alors que sa partie externe est froide et se rétracte donc ; Les contraintes de tension ainsi engendrées peuvent provoquer des fissures ou l'éclatement du matériau. Pour limiter ce phénomène on refroidit lentement les céramiques et certains verres ou on les "recuit" ce qui les rend plus solide; Dans le cas d'un réchauffement rapide, il peut aussi y avoir des fissurations à cause de la différence de température, mais généralement de moindre importance.

On peut durcir un acier chauffé au rouge en le plongeant brutalement dans une eau ou une huile froide ; c'est « la trempe ».

En électronique[modifier | modifier le code]

self de choc : désigne un composant aussi appelé bobine d'arrêt.

En médecine[modifier | modifier le code]

Le choc se définit par un apport insuffisant de sang riche en oxygène aux cellules du corps. Il peut évoluer vers le collapsus cardiovasculaire.

En psychiatrie : choc émotif, choc psychologique[modifier | modifier le code]

Émotion brusque et intense auquel le sujet ne peut s'adapter immédiatement pouvant provoquer un ébranlement de l'affectivité du sujet ou un traumatisme

Choc électrique[modifier | modifier le code]

panneau de danger

Il s’agit de l’effet physiopathologique résultant du passage du courant électrique à travers le corps humain ou celui d’un animal. Il peut être mortel (Électrocution).

Électrochoc[modifier | modifier le code]

Méthode thérapeutique utilisée dans le traitement de certaines affections mentales, qui consiste à provoquer une crise convulsive par le passage bref d'un courant électrique à travers le cerveau.

Sociologie et civilisation[modifier | modifier le code]

Économie : choc pétrolier[modifier | modifier le code]

Voir l'article : choc pétrolier

Chocolat[modifier | modifier le code]

Choc est aussi une contraction du mot chocolat utilisée dans des marques commerciales (Croustichoc, Délichoc, Chocapic…)

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Monsieur Choc est aussi un personnage de bande dessinée, créé au début des années 1950 par Maurice Rosy pour la partie scénaristique et dessinées par Will. Ennemi de Tif et Tondu, Grand-Chef de la Main Blanche, organisation criminelle, il porte un smoking et un heaume de chevalier pour dissimuler son visage, qui ne fut jamais révélé.

Typographie[modifier | modifier le code]

Choc, police typographique créée en 1955 par Roger Excoffon

Magazine[modifier | modifier le code]

Choc est un quinzomadaire (magazine bimensuel) français publié par le groupe Hachette Filipacchi Médias. également un hebdomadaire du début de l'année 1981 André Beyler [radar] est directeur de la publication. nombre de numéros sortis inconnus

Marine[modifier | modifier le code]

  • Le « choc » désigne une tactique de combat naval par utilisation d'un éperon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Shock Page d'aide sur l'homonymie pour les homonymie sous cette orthographe.