Chlorure d'oxalyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chlorure d'oxalyle
Chlorure d'oxalyle
Chlorure d'oxalyle
Identification
Nom IUPAC dichlorure d'éthanedioyle
No CAS 79-37-8
No EINECS 201-200-2
SMILES
Apparence liquide incolore fumant, odeur pénétrante
Propriétés chimiques
Formule brute C2Cl2O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 126,926 ± 0,006 g/mol
C 18,93 %, Cl 55,86 %, O 25,21 %,
Propriétés physiques
fusion −16 °C
ébullition 63 à 64 °C (1,017 bar)
Solubilité Décomposition violente
dans l'eau et l'alcool.
Soluble dans
l'éther diéthylique,
le disulfure de carbone,
le chloroforme,
le tétrachlorure de carbone,
le benzène
Masse volumique 1,4785
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1,429 à 13 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le chlorure d'oxalyle est un composé chimique organique de formule (COCl)2. Il appartient à la famille des halogénures d'acyle, dérivé d'un diacide appelé acide oxalique.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Réactif d'oxydation[modifier | modifier le code]

Le chlorure d'oxalyle est un des réactifs utilisés pour l'oxydation de Swern, une oxydation douce des alcools en aldéhydes ou cétones.

Estérification[modifier | modifier le code]

Tout comme les autres chlorures d'acyles, le chlorure d'oxaylyle réagit avec les alcools pour produire des esters :

2 RCH2OH + (COCl)2 → RCH2OC(O)C(O)OCH2R + 2 HCl

Synthèse de chlorures d'acyle[modifier | modifier le code]

C'est un des réactifs permettant en synthèse organique de préparer des chlorures d'acyles à partir des acides carboxyliques correspondants. Comme avec le chlorure de thionyle SOCl2, la réaction est fortement favorisée par l'évaporation des produits qui sont gazeux aux pression et température normales :

RCO2H + (COCl)2 → RCOCl + HCl + CO + CO2

Le chlorure d'oxalyle tend à être plus doux, plus sélectif que d'autres agents de chloration.

Friedel-Crafts[modifier | modifier le code]

Le chlorure d'oxalyle réagit avec les cycles aromatiques comme le benzène en présence de chlorure d'aluminium en tant que catalyseur pour produire des chlorures d'acyle aromatiques, par réaction de Friedel-Crafts[2],[3]. Le chlorure d'acyle obtenu peut être hydrolysé pour former l'acide carboxylique correspondant.

Préparation[modifier | modifier le code]

Préparé à partir de l'acide oxalique et du pentachlorure de phosphore (PCl5).

Précautions[modifier | modifier le code]

Comme tous les halogénures d'acyle, le chlorure d'oxalyle réagit avec l'eau en libérant l'acide halohydrique correspondant, l'acide chlorhydrique. Ses effets sur la santé sont comparables à ceux du phosgène.


En mars 2000, un Airbus A330 de Malaysia Airlines a été irrémédiablement endommagé après une fausse déclaration de marchandises : du chlorure d'oxalyle avait fui dans sa soute[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. "Preparation of 4-Alkyl- and 4-Halobenzoyl Chlorides: 4-Pentylbenzoyl Chloride". Org. Synth.; Coll. Vol. 7: 420. 
  3. "Mesitoic Acid". Org. Synth.; Coll. Vol. 5: 706. 
  4. (en) « Firm told to pay $65 mln for ruining plane », Reuters,‎ 6 déc. 2007 (consulté le 6 déc. 2007)