Chlorure d'étain(II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chlorure d'étain(II) anhydre
Chlorure d'étain(II)
Identification
Nom IUPAC Chlorure d'étain II
Synonymes

Dichlorure d'étain
Protochlorure d'étain
Chlorure stanneux
C.I. 77864

No CAS 7772-99-8 (anhydre)
No EINECS 231-868-0
PubChem 24479
No E E512
SMILES
InChI
Apparence cristaux incolores ou blancs[1].
Propriétés chimiques
Formule brute Cl2SnSnCl2
Masse molaire[2] 189,616 ± 0,011 g/mol
Cl 37,39 %, Sn 62,61 %,
Propriétés physiques
fusion 246,8 °C[1]
ébullition 652 °C (décomposition)[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 900 g·l-1[1]
soluble dans
l'éthanol, le diéthyléther,
l'acide acétique, l'acétone,
l'acétate d'éthyle
Masse volumique 3,95 g·cm-3 (20 °C)[3]
Précautions
Transport
-
   3260   
SIMDUT[4]

Produit non classifié
Chlorure d'étain(II) dihydraté
Identification
No CAS 10025-69-1
PubChem 61436
SMILES
InChI
Apparence solide de formes variables incolorea blanc[5].
Propriétés chimiques
Formule brute SnCl2,2H2O
Masse molaire 225.64656 g/mol
Propriétés physiques
fusion déshydratation à 37 °C
ébullition Se décompose au-dessous du point d'ébullition = à 652 °C[5]
Solubilité dans l'eau : très bonne (>1 000 g·l-1 à 20 °C)[5]
Masse volumique 2,71 g·cm-3[5]
Précautions
Transport
-
   3260   
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le chlorure d'étain(II) est un solide ionique cristallin blanc, inodore, de formule brute SnCl2.

Appelé aussi chlorure stanneux, sel d'étain ou dichlorure d'étain. Il ne doit pas être confondu avec le chlorure stannique (SnCl4) ou chlorure d'étain(IV), qui est plus dangereux.

Le chlorure stanneux est un additif alimentaire aux propriétés antioxygène et fixateur de la couleur (numéro E512[6]).

Préparation[modifier | modifier le code]

Le chlorure d'étain(II) peut être préparé en dissolvant de l'étain blanc dans de l'acide chlorhydrique[7], la réaction prend du temps.

2 H3O+ + 2 Cl- + Sn = Sn2+ + 2 Cl- + H2 + 2 H2O

Propriété[modifier | modifier le code]

Le chlorure d'étain (II) s'oxyde lentement à l'air en chlorure stannique. En présence d'or en solution, sa couleur vire au violet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d CHLORURE STANNEUX (ANHYDRE), fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Entrée de « Tin(II) chloride » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 15 septembre 2010 (JavaScript nécessaire)
  4. « Chlorure stanneux » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 23 avril 2009
  5. a, b, c et d CHLORURE D'ETAIN DIHYDRATE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  6. (en) Noms de catégorie et système international de numérotation des additifs alimentaires - Codex Alimentarius
  7. (en) Bodie E. Douglas, Shih-Ming Ho, Structure and Chemistry of Crystalline Solids, Pittsburgh, PA, USA, Springer Science + Business Media, Inc.,‎ 2006, 346 p. (ISBN 0-387-26147-8), p. 43

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]