Chloracné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chloracné
Classification et ressources externes
Chloracne-in-herbicide-worker.png
Chloracné sur un travailleur de l'industrie des herbicides.
CIM-10 L70.8
DiseasesDB 31706
eMedicine topic/620 
(Acneiform Eruptions)
MeSH D054506
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

La chloracné ou « acné chlorique » est un trouble rare de la peau semblable à l'acné, causée par une exposition à des agents chlorés (tels que les dioxines ou certaines molécules chlorées et/ou benzéniques notamment présentes dans certains pesticides et biocides).

Causes[modifier | modifier le code]

Habituellement la chloracné résulte d'un contact direct de produits chloracnégènes avec la peau, mais ingestion et inhalation sont parfois impliquées.

Les chloracnégènes sont liposolubles, cela implique qu'ils persistent dans les graisses du corps pendant une longue période après l'exposition. La chloracné est une inflammation résultant de cette persistance et des propriétés chimiques intrinsèques du produit chimique toxique[1].

Évolution[modifier | modifier le code]

Traitement[modifier | modifier le code]

Cas notables[modifier | modifier le code]

L'ancien président ukrainien Viktor Iouchtchenko aurait été atteint de ce trouble suite à un empoisonnement à la dioxine, ce dont témoignerait la sévère défiguration qu'on lui connaît[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Saurat JH, Sorg O, « Chloracne, a misnomer and its implications », Dermatology, vol. 221, no 1,‎ 2010, p. 23-6. (PMID 20431274, DOI 10.1159/000290672, lire en ligne [PDF]) modifier
  2. René Krémer, « Handicapés célèbres | Viktor Iouchtchenko (1954): Une enquête en montagnes russes », Ama Contacts,‎ mai-juin 2013 (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]