Chirurgie de la hernie inguinale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La chirurgie de la hernie inguinale est l'opération chirurgicale pour la correction d'une hernie inguinale. La chirurgie demeure la seule option établie pour réparer les hernies inguinales. Des traitements alternatifs à la chirurgie, comme les exercices pilates, ont été souvent suggérés, mais ils n'ont été ni corroborés ni réfutés par aucune étude empirique[1]. La chirurgie n'est désormais plus conseillée dans la plupart des cas, depuis que la surveillance active est recommandée[2],[3]. En particulier, la chirurgie n'est plus recommandée pour le traitement de hernies minimalement symptomatiques, à cause du risque significatif (>10 %) de douleurs chroniques (syndrome de douleur post herniorraphie), et du faible risque d'étranglement (<0,2 % par an)[4]. Un conseil général en chirurgie: le choix du chirurgien et de l'hôpital sont plus importants que le choix d'une technique ou d'une prothèse particulière[5].

La chirurgie de la hernie inguinale

pose de filet (plaque)[modifier | modifier le code]

Réparation ouverte (Lichtenstein)[modifier | modifier le code]

L’opération la plus couramment pratiquée de hernie inguinale est aujourd'hui la Lichtenstein (90 %). Un filet plat est placé au-dessus du défaut[6], C'est une réparation sans tension ("tension-free") sur les muscles, contrairement à la méthode Shouldice de réparation par suture (mais comme d'autres méthodes sans filet, comme Desarda et Guarnieri). Les complications incluent les douleurs chroniques (20 %), sensations de corps étranger, raideur, orchitis, atrophie testiculaire, disejaculation, anejaculation ou éjaculation douloureuse autour de 12 %[7],[8],[9],[10]. Le taux de récidive est faible, <2 %.

Réparation laparoscopique (coelioscopie)[modifier | modifier le code]

Il y a deux méthodes laparoscopiques : trans-abdominal pré-péritonéal (TAPP) et totalement extra-péritonéal (TEP). Quand elle est faite par un chirurgien expérimenté en réparation de hernie, la laparoscopie cause moins de complications que Lichtenstein, et en particulier, moitié moins de douleur chronique. Au contraire, si le chirurgien est expérimenté en chirurgie générale laparoscopique, mais pas dans la chirurgie laparoscopique de la hernie, la laparoscopie est déconseillée, car elle cause plus de récidive que Lichtenstein, tout en présentant le risque de complications graves, comme la blessure d'organe. En effet, l'approche TAPP passe par l'abdomen. Cela dit, de plus en plus de chirurgiens passent aux méthodes laproscopiques, qui sont plus rémunératrices, et qui causent des incisions plus petites, resultant en moins d'hémorragie, moins d'infection, une récupération plus rapide, et surtout moins de douleur chronique[11]

Filets[modifier | modifier le code]

Filets permanents[modifier | modifier le code]

Filets commerciaux[modifier | modifier le code]

Les filets commerciaux sont typiquement en polypropylene ou polyester. Les filets légers semblent causer moins d'inconfort que les lourds[12] Certaines kits de réparation combinent un plug et un patch. Certains plugs sont absorbables, mais le patch reste non-absorbable, comme Bio-A, fait par W. L. Gore. Ainsi, le nom peut être trompeur : Bio-A n'est pas complètement bio-absorbable.

Filets de moustiquaire[modifier | modifier le code]

Des filets faits de pièces de moustiquaire en copolymère de polyéthylène et polypropylène ont été utilisés pour des patients à faibles revenus en Inde rurale et au Ghana[13]. Chaque pièce coûte 0.01 Euro, soit 3700 fois moins cher que son équivalent commercial[14]. Ils sont plus fins et légers, mais plus fragiles que les filets commerciaux[15]. Cependant, ils donnent des résultats identiques aux filets commerciaux en termes d'infection et de récidive à 5 ans[14].

Par conséquent, la valeur ajoutée pratique apportée par les filets commerciaux standards reste à établir, ce qui suscite des interrogations compte tenu de leur coût relatif très élevé.
Complications[modifier | modifier le code]

Les complications sont fréquentes (>10 %)[16]. Elles incluent : sensation de corps étranger, douleur chronique, troubles de l'éjaculation, migration du filet, contraction du filet (meshome)[17], infection, adhesion formation, erosion dans les organes du péritoine[18]. Ces complications deviennent apparentes des semaines ou des années après réparation initiale, présentant des abscès, fistules, ou obstruction intestinale[19],[20].

Sur le long terme, les filets de polypropylène subissent une dégradation[21],[22], due à la chaleur. Cela accroît le risque de raideur et de douleur chronique. L'inflammation persistante et le renouvellement cellulaire accru à l'interface entre le filet et le tissu humain a soulevé la possibilité d'une transformation cancéreuse[23].

Des cas d'azoospermie obstructive ont été rapportés avec l'utilisation de filet en polypropylène, due à l'obstruction du vas deferens en conséquence de la réaction fibroblastique du filet[24],[25]. Cependant, une étude récente trouve que ce risque serait de moins de 1 %[26] et c'est pour cela qu'il n'est pas indiqué au patient dans le consentement éclairé[27].

Filets absorbables[modifier | modifier le code]

Les filets biologiques sont de plus en plus populaires depuis leur première utilisation en 1999[28] et leur introduction sur le marché en 2003. Leur emploi est un exemple de médecine régénérative. Contrairement aux filets synthétiques permanents, ils sont absorbables et peuvent être utilisés pour la réparation en environnement potentiellement infecté, comme pour une hernie incarcérée. De plus, ils semblent améliorer le confort et réduire le risque d'inguinodynie[29]. Ils ont été testés avec succès après le retrait de filets permanents[30]. Les prix des filets biologiques sont variables. Le moins cher, qui est aussi celui sur lequel existe le plus de recul, coûte aux alentours de 500 euros, ce qui est du même ordre qu'un filet synthétique haut de gamme. C'est Surgisis-Biodesign, vendu par le groupe Cook, et fait à partir de la matrice extra cellulaire de la petite submuqueuse intestinale de porc[31]. Actuellement, il existe aussi un filet synthetique totalement absorbable, Tigr Matrix, vendu par Novus Scientific, sur le marché européen depuis 2011. Il a seulement 3 ans d'études pré-cliniques sur des moutons[32]. Bien que leur bénéfice ne soit pas encore complètement établi[33], le marché des filets biologiques explose, et à ce rythme, ils pourraient bientôt remplacer les filets synthétiques[34]

Réparation par suture[modifier | modifier le code]

Réparation avec tension[modifier | modifier le code]

Shouldice[modifier | modifier le code]

La technique Shouldice reste la référence des réparations par suture. C'est une reconstruction en quatre plans du fascia transversalis, relativement difficile. Cependant, elle a un taux de récidive raisonnablement faible dans les mains d'un chirurgien expérimenté avec la méthode[35].

Les réparations Shouldice sont moins couramment faites aujourd'hui, surtout dans les pays riches. Cela est surtout dû au fait que la méthode Lichtenstein par filet est plus facile à faire. Cela a pour conséquence que Shouldice a un taux de récidive plus élevé dans les mains d'un chirurgien inexpérimenté (<200 opérations/an). Un autre inconvénient est la douleur post-operatoire de court terme, due à la tension sur les muscles, qui dure en general quelques semaines. Cette douleur de court terme doit être relativisée, car le vrai problème de la chirurgie de la hernie est le risque de douleurs de long-terme, qui est moins élevé avec Shouldice qu'avec Lichtenstein, mais qui est similaire à la laparoscopie, lorsque cette dernière est réalisée par un chirurgien expérimenté dans les hernies inguinales[36].

De plus, quand le chirurgien n'est pas expérimenté avec Shouldice, comme c'est aujourd'hui le cas pour la plupart des chirurgiens aujourd'hui, une réparation par filet peut être conseillée. Par exemple, dans les pays en voie de développement, où les filets commerciaux coûtent cher, mais où les chirurgiens peuvent aussi être moins qualifiés, une prothèse faite en filet de moustiquaire et posée par voie ouverte peut être meilleure que Shouldice, les deux méthodes ayant un coût similaire, et une pose de filet étant plus facile. La technique de Desarda, facile à faire, est aussi une autre option, mais elle est moins connue.

Un autre avantage des méthodes avec suture par rapport aux méthodes par pose de filet permanent est qu'elles n'introduisent pas de corps étranger significatif, juste une suture en polypropylene non-absorbable.

Reparation sans tension[modifier | modifier le code]

Vayre Petit Pazos, Desarda[modifier | modifier le code]

La technique de Vayre Petit Pazos, assez ancienne, est pourtant toujours employée avec succès[37]. C'est une technique par suture qui utilise une bande de l'aponévrose du muscle oblique externe de l'abdomen. Dans la même famille de techniques, il y a la technique Desarda, qui est relativement récente[38]. Elle peut être faite avec des sutures absorbables[39]. Elle est plus simple et plus rapide à effectuer que Shouldice et Lichtenstein, tout en donnant des résultats similaires à Lichtenstein en termes de récidive, avec le bénéfice de ne pas introduire de corps étranger permanent[40],[41],[42],[43]. De plus, cette technique fait attention à l'aspect physiologique, et elle n'induit pas de tension sur les sutures au repos (tension-free)[44]. D'autres méthodes utilisant une bande de l'aponévrose du muscle oblique externe de l'abdomen ont été proposées indépendamment par d'autres chirurgiens[45],[46],[47],[48].

Guarnieri[modifier | modifier le code]

La technique Guarnieri apparut en 1988. Elle peut être utilisée avec ou sans filet[49],[50],[51]. Comme Desarda, cette méthode n'induit pas de tension sur les sutures au repos (tension-free)[52].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hernia Bible - exercices
  2. European Hernia Society guidelines on the treatment of inguinal hernia in adult patients M. P. Simons et al.Hernia. 2009 August; 13(4): 343–403.
  3. Danish Hernia Database recommendations for the management of inguinal and femoral hernia in adults
  4. Fitzgibbons RJ, Giobbie-Hurder A, Gibbs JO et als. Watchful waiting vs repair of inguinal hernia in minimally symptomatic men: a randomised clinical trial, JAMA, 2006;295:285-92
  5. A B Flood, W R Scott, W Ewy, and W H Forrest, Jr Effectiveness in professional organizations: the impact of surgeons and surgical staff organizations on the quality of care in hospitals. Health Serv Res. 1982 Winter; 17(4): 341–366.
  6. (en) Lichtenstein I, Shulman A, « Ambulatory outpatient hernia surgery. Including a new concept, introducing tension-free repair », Int Surg, vol. 71, no 1,‎ 1986, p. 1–4 (PMID 3721754)
  7. (en) Wantz GE, « Testicular atrophy and chronic residual neuralgia as risks of inguinal hernioplasty », Surg Clin North Am, vol. 73, no 3,‎ 1993, p. 571–81 (PMID 8497804)
  8. (en) Ridgway PF, Shah J, Darzi AW, « Male genital tract injuries after contemporary inguinal hernia repair », BJU Int, vol. 90, no 3,‎ 2002, p. 272–6 (PMID 12133064, DOI 10.1046/j.1464-410X.2002.02844.x, lire en ligne)
  9. http://www.shakahara.com/hernia/complication_vas.html
  10. Pain related sexual dysfunction after inguinal herniorrhaphy, Aasvang et al. Science direct
  11. http://www.mayoclinic.org/minimally-invasive-surgery
  12. (en) Agarwal BB, Agarwal KA, Sahu T, Mahajan KC, « Traditional polypropylene and lightweight meshes in totally extraperitoneal inguinal herniorrhaphy », Int J Surg, vol. 8, no 1,‎ 2010, p. 44–7 (PMID 19853672, DOI 10.1016/j.ijsu.2009.08.014, lire en ligne)
  13. (en) Clarke MG, Oppong C, Simmermacher R, et al., « The use of sterilised polyester mosquito net mesh for inguinal hernia repair in Ghana », Hernia, vol. 13, no 2,‎ avril 2009, p. 155–9 (PMID 19089526, DOI 10.1007/s10029-008-0460-3, lire en ligne [PDF])
  14. a et b (en) Tongaonkar RR, Reddy BV,. Mehta VK, Singh NS, Shivade S, « Preliminary Multicentric Trial of Cheap Indigenous Mosquito-Net Cloth for Tension-free Hernia Repair », Indian Journal of Surgery, vol. 65, no 1,‎ January–February 2003, p. 89–95 (lire en ligne)
  15. (en) Wilhelm TJ, Freudenberg S, Jonas E, Grobholz R, Post S, Kyamanywa P, « Sterilized mosquito net versus commercial mesh for hernia repair. an experimental study in goats in Mbarara/Uganda », Eur Surg Res, vol. 39, no 5,‎ 2007, p. 312–7 (PMID 17595545, DOI 10.1159/000104402, lire en ligne)
  16. Volker Schumpelick, Robert J. Fitzgibbons, Joachim Conze-Hernia Repair Sequelae Springer 2010
  17. Parviz K. Amid, MD Radiologic Images of Meshoma: A New Phenomenon Causing Chronic Pain After Prosthetic Repair of Abdominal Wall Hernias Arch Surg. 2004;139:1297-1298
  18. (en) Crespi G, Giannetta E, Mariani F, Floris F, Pretolesi F, Marino P, « Imaging of early postoperative complications after polypropylene mesh repair of inguinal hernia », Radiol Med, vol. 108, no 1-2,‎ 2004, p. 107–15 (PMID 15269694, lire en ligne)
  19. (en) Parra JA, Revuelta S, Gallego T, Bueno J, Berrio JI, Fariñas MC, « Prosthetic mesh used for inguinal and ventral hernia repair: normal appearance and complications in ultrasound and CT », Br J Radiol, vol. 77, no 915,‎ 2004, p. 261–5 (PMID 15020373, DOI 10.1259/bjr/63333975, lire en ligne)
  20. (en) Aguirre DA, Santosa AC, Casola G, Sirlin CB, « Abdominal wall hernias: imaging features, complications, and diagnostic pitfalls at multi-detector row CT », Radiographics, vol. 25, no 6,‎ 2005, p. 1501–20 (PMID 16284131, DOI 10.1148/rg.256055018, lire en ligne)
  21. (en) Costello CR, Bachman SL, Grant SA, Cleveland DS, Loy TS, Ramshaw BJ, « Characterization of heavyweight and lightweight polypropylene prosthetic mesh explants from a single patient », Surg Innov, vol. 14, no 3,‎ septembre 2007, p. 168–76 (PMID 17928615, DOI 10.1177/1553350607306356, lire en ligne)
  22. (en) Ostergard DR, « Degradation, infection and heat effects on polypropylene mesh for pelvic implantation: what was known and when it was known », Int Urogynecol J, vol. 22, no 7,‎ juillet 2011, p. 771–4 (PMID 21512830, PMCID 3112322, DOI 10.1007/s00192-011-1399-y)
  23. Klosterhalfen B, Klinge U, Hermanns B, Schumpelick V. Pathology of traditional surgical nets for hernia repair after long-term implantation in humans Chirurg. 2000 Jan;71(1):43-51.
  24. (en) Shin D, Lipshultz LI, Goldstein M, et al, « Herniorrhaphy with polypropylene mesh causing inguinal vasal obstruction: a preventable cause of obstructive azoospermia », Ann Surg, vol. 241, no 4,‎ 2005, p. 553–8 (PMID 15798455, PMCID 1357057, DOI 10.1097/01.sla.0000157318.13975.2a, lire en ligne)
  25. (en) Weyhe D, Belyaev O, Müller C, et al, « Improving outcomes in hernia repair by the use of light meshes — a comparison of different implant constructions based on a critical appraisal of the literature », World J Surg, vol. 31, no 1,‎ 2007, p. 234–44 (PMID 17180568, DOI 10.1007/s00268-006-0123-4, lire en ligne)
  26. (en) Hallén M, Westerdahl J, Nordin P, Gunnarsson U, Sandblom G, « Mesh hernia repair and male infertility: A retrospective register study », Surgery, vol. 151, no 1,‎ janvier 2012, p. 94–8 (PMID 21943643, DOI 10.1016/j.surg.2011.06.028, lire en ligne)
  27. (en) Fitzgibbons RJ, « Can we be sure polypropylene mesh causes infertility? », Ann. Surg., vol. 241, no 4,‎ avril 2005, p. 559–61 (PMID 15798456, PMCID 1357058, lire en ligne)
  28. Edelman DS, Hodde JP. Bioactive prosthetic material for treatment of hernias. Surg Technol Int. 2006;15:104-8.
  29. (en) Ansaloni L, Catena F, Coccolini F, Gazzotti F, D'Alessandro L, Pinna AD, « Inguinal hernia repair with porcine small intestine submucosa: 3-year follow-up results of a randomized controlled trial of Lichtenstein's repair with polypropylene mesh versus Surgisis Inguinal Hernia Matrix », Am. J. Surg., vol. 198, no 3,‎ septembre 2009, p. 303–12 (PMID 19285658, DOI 10.1016/j.amjsurg.2008.09.021, lire en ligne)
  30. (en) Koopmann MC, Yamane BH, Starling JR, « Long-term follow-up after meshectomy with acellular human dermis repair for postherniorrhaphy inguinodynia », Arch Surg, vol. 146, no 4,‎ avril 2011, p. 427–31 (PMID 21502450, DOI 10.1001/archsurg.2011.49, lire en ligne)
  31. Inguinal Hernia Repair with Biodesign (Surgisis) -- David Edelman, MD
  32. [1]
  33. L. Ansaloni, F. Catena, F. Coccolini, P. Negro, G. Campanelli, M. Misere New “biological” meshes: the need for a register. The EHS Registry for Biological Prosthese Hernia 2008
  34. US Markets for Soft Tissue Repair Devices 2012,
  35. (de) Arlt G, Schumpelick V, « The Shouldice repair for inguinal hernia — technique and results », Zentralblatt für Chirurgie, vol. 127, no 7,‎ 2002, p. 565–9 (PMID 12122581, DOI 10.1055/s-2002-32844)
  36. I. Wennström, P. Berggren, L. Åkerud, J. Järhult EQUAL RESULTS WITH LAPAROSCOPIC AND SHOULDICE REPAIRS OF PRIMARY INGUINAL HERNIA IN MEN. REPORT FROM A PROSPECTIVE RANDOMISED STUDY, Scandinavian Journal of Surgery 93: 34–36, 200
  37. V. Phe, MO. Bitker, V. Misrai, F. Richard Cure de hernie inguinale selon la technique de Vayre Petit Pazos : Étude rétrospective à propos de 83 patients consécutifs e-mémoires de l'Académie Nationale de Chirurgie, 2008, 7 (2) : 26-32 [2]
  38. MP Desarda Physiological repair of inguinal hernia: a new technique (study of 860 patients) HERNIA Volume 10, Number 2, 143-146
  39. M. P. Desarda No-mesh Inguinal Hernia Repair with Continuous Absorbable Sutures: A Dream or Reality? (A Study of 229 Patients) Scandinavian Journal of Surgery 93: 34–36, 200
  40. Mitura K, Romańczuk M. Comparison between two methods of inguinal hernia surgery--Lichtenstein and Desarda Pol Merkur Lekarski. 2008 May;24(143):392-5.
  41. Pedro Rolando López Rodríguez, Pablo Pol Herrera, Jaime Strachan Estrada, Jorge Caiñas Román, Olga León González Comparación entre la reparación abierta con malla y la técnica de Desarda en la hernia inguinal Revista Cubana de Cirugía vol. 48 4-09.
  42. Manyilirah W, Kijjambu S, Upoki A, Kiryabwire J.Comparison of non-mesh (Desarda) and mesh (Lichtenstein) methods for inguinal hernia repair among black African patients: a short-term double-blind RCT. Hernia. 2011 octobre 8.
  43. Research articles on Desarda repair
  44. Mohan P Desarda Surgical physiology of inguinal hernia repair - a study of 200 cases BMC Surgery 2003, 3:2
  45. (en) MM Moneer, « A new preperitoneal repair for inguinal hernia using a transpositioned external oblique aponeurotic flap », Surgery today, vol. 27, no 11,‎ 1997, p. 1022–5 (PMID 9413054, DOI 10.1007/BF02385782)
  46. (en) S Lipton et J Estrin, « The aponeurotic repair of inguinal hernia », Today's OR nurse, vol. 13, no 8,‎ 1991, p. 26–32 (PMID 1831576)
  47. (en) S Lipton, J Estrin et I Nathan, « A biomechanical study of the aponeurotic inguinal hernia repair », Journal of the American College of Surgeons, vol. 178, no 6,‎ 1994, p. 595–9 (PMID 8193752)
  48. (en) R. Kuśnierczyk, W. Piątkowski et A. Wójcik, « Inguinal hernia repair with the peduncled fascial flap: A new surgical technique », Hernia, vol. 13, no 2,‎ 2008, p. 161–6 (PMID 19023638, DOI 10.1007/s10029-008-0454-1)
  49. A. Guarnieri, F. Guarnieri and F. Moscatelli The functional repair of inguinal hernia Hernia.Volume 1, Number 3, 117-121, 1997
  50. MD Antonio Guarnieri, MD Franco Moscatelli, MD Francesco Guarnieri, MD Biagio Ravo A new technique for indirect inguinal hernia repair The American Journal of Surgery Volume 164, Issue 1, July 1992, Pages 70–73
  51. MD Antonio Guarnieri,INGUINAL HERNIA and PHYSIOLOGICAL HERNIOPLASTY CENTRO STUDI CLINICA GUARNIERI ROME 1999
  52. (en) Antonio Guarnieri, Franco Moscatelli, Francesco Guarnieri et Biagio Ravo, « A new technique for indirect inguinal hernia repair », The American Journal of Surgery, vol. 164,‎ 1992, p. 70 (DOI 10.1016/S0002-9610(05)80651-8)