Chirostenotes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chirostenotes (du grec : « à mains étroites ») est un genre de dinosaure oviraptorosaurien vivant à la fin du Crétacé (environ 75 millions d'années) de l'Alberta, au Canada. L'espèce type est Chirostenotes pergracilis. Certains chercheurs reconnaissent une seconde espèce C. elegans.

Description[modifier | modifier le code]

Chirostenotes est caractérisé par de longs bras terminés par de fines griffes relativement simples et de longues pattes puissantes munies de doigts effilés. L'animal devait faire environ deux mètres de long. Chirostenotes était probablement omnivore ou herbivore, d'après les becs d'espèces voisines comme Anzu wyliei et Caenagnathus collinsi.

En 2005, Phil Senter et J. Michael Parrish ont publié une étude sur la fonction de la main de Chirostenotes et ont trouvé que son second doigt allongé avec sa griffe inhabituellement droite peut avoir été une adaptation au sondage d'anfractuosités. Ils ont suggéré que Chirostenotes ait pu se nourrir de proies à corps mou qui auraient pu s'empaler sur la deuxième griffe, comme des vers, ou des amphibiens, des reptiles et des mammifères dépourvus de cuirasse[1]. Cependant, si Chirostenotes possédait les grandes plumes primaires sur le deuxième doigt qui ont été trouvés chez d'autres oviraptorosaures comme Caudipteryx, il n'aurait pas pu avoir un tel comportement[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Découverte et histoire[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. M. Senter et Parrish, « Functional analysis of the hands of the theropod dinosaur Chirostenotes pergracilis: evidence for an unusual paleoecological role », PaleoBios, vol. 25, no 3,‎ 2005, p. 9–19.
  2. (en) Darren Naish, « Tetrapod Zoology. Feathers and Filaments of Dinosaurs, Part II »,‎ 2 mars 2007 (consulté le 4 août 2014).