Chinotto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
l'arbre à chinotto

Le chinotto (prononcer [kiˈnɔtto]), ou chinois, est un petit agrume amer produit par un arbre originaire de chine, le bigaradier (Citrus aurantium var. myrtifolia), d'où son nom[1].

L'arbre croît jusqu'à trois mètres de haut et peut être trouvé dans différentes régions d'Italie : Ligurie (notamment à Savone où il fut introduit et où débuta la consommation de la boisson populaire italienne), Toscane, Sicile et Calabre. Le chinotto est un élément essentiel de la composition de boisson amère italienne Amaro, de certains digestifs, de la liqueur populaire le Campari ainsi que de la boisson le chinotto.

La boisson Chinotto[modifier | modifier le code]

la boisson fabriquée par San Pellegrino SPa.

Une boisson non alcoolisée avec le même nom (chinotto) est produite avec le fruit du chinotto et des extraits d'herbes similaires à celles que l'on trouve dans le Kinnie produit à Malte. Son apparence est semblable au Coca-Cola. Un de ses attributs uniques est son goût, à la fois amer et doux. Elle est le plus souvent bue avant le repas pour ces vertus apéritives. Son gout doux-amer est décrit parfois comme comparable au Campari. Elle est consommée principalement en Italie et à Malte. Récemment San Pellegrino, qui fait partie du Groupe Nestlé, a entamé une production de masse et exporte la boisson vers d'autres pays sous la marque « Chinò », et The Coca-Cola Company, qui produit son chinotto sous le nom de « Fanta Chinotto ».

La boisson chinotto est d'un usage courant dans les communautés italiennes à travers le monde. Il existe des versions locales dans certaines communautés, par exemple le « Brio », marque du Canada. En Australie, le chinotto est aussi vendu sous la marque « Bisleri » (propriété de Coca-Cola Amatil) et se trouve facilement dans de nombreux supermarchés et restaurants italiens d'Australie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Garzanti Linguistica website (requires free registration).