Chinda Sutemi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chinda Sutemi est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Chinda, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Le comte Chinda Sutemi (珍田 捨巳?, 19 janvier 1857 à Hirosaki - 16 janvier 1929) est un diplomate japonais. En 1877 il part étudier à l'Université DePauw (en)[1]. Il obtient son BA en 1881, et son MA en 1884. En 1882 il se marie et a un fils[2].

Carrière diplomatique[modifier | modifier le code]

De 1890 à 1894, Chinda sert comme consul japonais à San Francisco. En 1897 il est nommé premier ministre plénipotentiaire japonais au Brésil à la suite de l'établissement de relations diplomatiques entre les deux pays en 1895[3]. Il est ambassadeur japonais en Allemagne de 1908 à 1911, aux États-Unis de 1912 à 1916 et au Royaume-Uni de 1916 à 1920, époque au cours de laquelle il fait partie de la délégation japonaise à la Conférence de paix de Paris (1919).

De 1927 à sa mort en 1929 il est grand Chambellan du Japon.

Il était aussi pasteur méthodiste.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. DePauw University: A Pictorial History
  2. Un article du Washington Post en date du 25 mars 2010 indique que Chinda avait deux fils (et non pas un), dont l'un mourut lors de l'explosion en mer d'un navire de guerre japonais pendant la guerre sino-japonaise de 1894-1895, et dont l'autre s'est suicidé par pendaison aux États-Unis peu après avoir achevé une maîtrise et avant que Chinda et son épouse ne soient transférés de Washington à Londres.
  3. Masaharu Nanami, The Japan Times, 3 avril 2008 Building of first Japan legation to Brazil found