Chilpéric Ier (roi de Burgondie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chilpéric Ier.

Chilpéric Ier ou Hilpéric (décédé entre 474 et 491) est un roi burgonde. « Il pourrait être le fils de Gundahar (Gondichaire), ou son neveu (fils de Gislahar ou de Godomar au cas où ceux-ci auraient été des frères de Gundahar -ce qui est loin d'être certain -, ou le descendant d'autres dynasties burgondes rivales des premières, qui auraient vecu en exil quelque part »[1]. Il régna avec son frère Gondioc entre les années 450 et 460 date approximative de la mort de Gondioc. Il régna seul en succédant à son frère Gondioc de l'an 473 jusqu'à sa mort.

« Le roi Hilpéric mourut, on ne sait quelle année, après la sécession temporaire de l'oppidium de Vaison en 474, et peut-être avant l'attaque de Brioude si elle eut lieu pendant cette guerre contre les Goths vers 476/477, en tout cas avant la campagne suivante menée en Italie en 491. »

— Katalin Escher, Les Burgondes, Éditions Errance, 2006, p. 102

.

Article détaillé : Burgondes.

Annexe[modifier | modifier le code]

Liste des rois burgondes[modifier | modifier le code]

Liste des rois burgondes
Les données concernant les rois burgondes sont très incertaines
Le roi Gondebaud, dans la loi Gombette :
TITRE III, De la liberté de nos esclaves, cite les noms de ses aïeux « de royale mémoire » :
Gibica, Godomar, Giselher (ou Gisclar-Gislahar), Gundahar (ou Gondicaire-Gondichaire)
En Germanie
Gibica ?
Ancêtre historique ou mythique des rois burgondes
Godomar ? Giselher (Gislahar) ? Gundahar (Gondichaire ou Gondicaire) (nom latin : Gondicarius) ?
Ont-ils régné en même temps ou l'un après l'autre ?
Royaume de Worms ?
Gondichaire (Gondichaire ou Gondicaire) († vers 436/437 ?)
Installation en Sapaudia, (région de Genève)
et expansion du royaume : vallées Rhône, Saône et Alpes (Future Burgondie)
Gondioc († vers 460-463 ?) Chilpéric Ier (Hilpéric) († vers 476 ?)
Chilpéric Ier seul († vers 476 ?)
Pas de postérité masculine
Quatre fils de Gondioc
Godomar II
(† date inconnue : avant 476. Ne règne pas[2])
Chilpéric II
(† date inconnue : avant 476. Ne règne pas[2])
Père de Clotilde
Godégisèle
épouse Théodelinde
Gondebaud
épouse Carétène († 506)
Godégisèle († 500) Gondebaud († 516)
Gondebaud seul († 516)
Gondebaud († 516) Sigismond
épouse vers 494 Ostrogotho fille de Théodoric, roi d'Italie
Sigismond († 523)
Godomar III
(† date inconnue ; après 534)
Chute et fin du royaume. Partagé entre les rois Francs

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Katalin Escher, Les Burgondes, p. 72-73.
  2. a et b J. Favrod, Les Burgondes, p. 74"