Chilenidad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chilenidad littéralement chilinité (libre traduction du terme espagnol Chilenidad) est le terme utilisé au Chili pour décrire toutes les expressions culturelles du Chili qui sont nées au ou qui ont été adaptées sur le territoire chilien et dont l'emploi a subi au fil du temps, transmises d'une génération à l'autre, formant le courant de l'identité nationale.

Description[modifier | modifier le code]

Les expressions culturelles qui composent le Chili figurant à civiques événements (fêtes et monuments), les traditions orales (par exemple, les mythes et les légendes du Chili), le folklore (danses et musique), de l'artisanat, les festivals et les carnavals, jeux, de la gastronomie (aliments et boissons alcoolisées) et de la ferveur religieuse et populaire.

Beaucoup de ces événements ont eu leur origine au cours de la période coloniale à être spécifiques à la culture créole, la fusion de l'espagnol et des cultures autochtones, tandis que d'autres sont apparues au cours du XIXe siècle et du début du XXe siècle

La chilinité est généralement associée à la culture chilienne huasa, culture typique de la région rurale du centre du Chili (régions IV à VIII), mais la chilinité est un concept plus large qui couvre les expressions populaires de tous les secteurs et régions du Chili. Après l'indépendance du Chili, au cours du dix-neuvième siècle, le Chili a été enrichi avec la délimitation de leurs frontières, en restant dans le territoire national, les expressions culturelles huasa, aymara, chilote, mapuche, Rapa Nui et de Patagonie.

Activités typiques[modifier | modifier le code]

Tirer la corde, bien que n'étant pas autochtone du Chili, reste un jeu typique. Photo prise à Matte y Sánchez, situé dans la commune de Carahue

.

  • Asado (Barbecue) : On appelle asado ou parrillada le fait de manger des viandes cuites à la braise, des chorizos dans le pain appelés choripanes, et des anticuchos c'est-à-dire des brochettes de viandes et de verdures. Le tout est cuit à la braise de charbon sur un petit barbecue appelés parilla ou quincho.
  • Bigoteado (Boisson alcoolisée) : C’est un mélange de tous les fonds de verres et de bouteilles. Il est normalement consommé dans les milieux pauvres.
  • Chicha (Boisson alcoolisée) : Alcool local, originaire de l'époque coloniale, il se compose d'un extrait de raisin ou de pomme fermenté par le même processus que le vin mais plus rapidement avec un peu de caramel. Le tout est mélangé avec de l'eau-de-vie ou autre. C'est en général une boisson douce, peu alcoolisée.
  • Cueca (Danse) : Il s'agît d'une danse typiquement chilienne. Mais il existe deux types de danses, la traditionnelle, considérée plus élégante, où les hommes sont appelés huasos et les femmes chinas sont vêtus de la même façon, d'éperons et de vêtements. Cependant, depuis les années 1980 la cueca a été largement dépassé par les danses plus à la mode ou tropicales, principalement par la cumbia, le reggae ou la salsa. Ces danses sont considérées comme plus exotiques car elles proviennent d'autres latitudes, de climats différents; elles ont petit à petit pris la place des danses chiliennes traditionnelles dans la société.
  • Fonda (Lieu) : La fonda ou ramada est une enceinte légèrement couverte. C'est l'endroit où l'on pratique quelques activités du Mes de la Patria -Mois de la Patrie- c'est-à-dire boire de la chicha, danser la cueca et manger des empanadas.
  • Jote (Boisson alcoolisée) : Mélange de boisson cola (Coca-Cola, Pepsi, etc.) avec du vin rouge de mauvaise qualité. Souvent consommé dans les milieux pauvres.
  • Mote con huesillos (boisson non-alcoolisé) : C'est du jus caramélisé avec du blé et des pêches sèches.
  • Organillero (Musicien) : Ce sont les gens qui joue de l'organillo -sorte de petit orgue- habituellement accompagnés par un perroquet qui lis la fortune sur de petits papiers. L'organillero vend aussi des barbes-à-papa.
  • Palo ensebado (Jeu) : Il s'agit d'un tronc mis verticalement sur le sol, que l'on recouvre de graisse avec de la cire ou avec du sebo. Il est ensuite escaladé par les participants; l'objectif étant d'arriver tout en haut.
  • Piscola (Boisson alcoolisée) : C'est un mélange d'un tiers de boisson type cola (Coca-Cola, Pepsi, etc.) avec deux tiers de pisco, c'est le cocktail le plus populaire et le plus connu, non seulement pendant le mois de la Patrie mais bien toute l'année.
  • Rodeo (Sport) : Le rodéo est un sport où un cavalier monté à cheval, le huaso, doit faire pression sur un autre animal, généralement un jeune taureau, contre le mur d'une enceinte fermée. Le but du jeu est de le faire sur certaines parties du mur qui valent plus de points que d'autres. Les spectateurs peuvent aussi participer.
  • Trompo (Jeu) : Le trompo est un objet en bois avec un clou à son extrémité, que l'on peut faire tourner à l'aide d'une ficelle que l'on enroule à son autre extrémité. On peut aussi réaliser des figures, ou bien le faire tourner le plus longtemps possible. C'est l'équivalent de la toupie.
  • Vin chilien (Boisson alcoolisée) : On l'obtient grâce à la fermentation du raisin, il est connu dans le monde entier. Il existe une grande variété de vins chiliens, ceux-ci se boivent pendant ces fêtes.
  • Volantín (Jeu) : Le cerf-volant chilien est fait de papier et de baguettes de bois, attaché à une extrémité par une corde, et lancé dans le vent, assujetti par la corde. Le cerf-volant chilien est usité de par le fait qu'en septembre, dans la zone centrale, il y a beaucoup de vent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]