Hot-dog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chien chaud)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hot Dog (film, 1928) et Hot Dog (film, 2013).
Hot-dog avec ketchup.

Un hot-dog est un type de sandwich composé d'un pain allongé brioché fourré d’une saucisse cuite. On l’accompagne de moutarde, de ketchup, de relish, d’oignons, choucroute ou de sauce mayonnaise. Partout aux États-Unis on retrouve un chili-dog (aussi nommé Coney Island hot dog ou simplement coney dans la région de Détroit) garni de sauce chili, oignons, et moutarde. La saucisse est généralement composée de viande de bœuf, parfois mélangée à de la viande de porc. On peut également en trouver à base de poulet, de dinde, de légumes ou bien même de tofu. Il désignait à l'origine uniquement la saucisse, puis par extension l'ensemble du sandwich.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Vendeur de hot-dogs à Amsterdam.

Le terme « dog » est utilisé, en anglais, comme synonyme de « saucisse » depuis 1884 et les allégations voulant que les fabricants de saucisses utilisent de la viande de chien datent d'au moins 1845[1].

Selon une légende, le terme « hot dog » en référence à la saucisse aurait été créé par le caricaturiste Thomas A. Dorgan vers 1900 dans une caricature rapportant la vente de hot-dogs pendant une partie de baseball des Giants de New York au Polo Grounds[1]. Cependant, la première utilisation de « hot-dog » faite par Dorgan ne faisait pas référence à cette partie de baseball au Polo Grounds, mais bien à une course à vélo au Madison Square Garden, dans le New York Evening Journal du 12 décembre 1906, époque à laquelle le terme « hot-dog » était déjà utilisé pour parler de la saucisse[1],[2]. De plus, aucune copie de la caricature en question n'a jamais été trouvée[3].

La première utilisation de « hot-dog » de Barry Popik faisant clairement référence à la saucisse trouvée est apparue dans le Knoxville Journal du 28 septembre 1893[2].

« C'était tellement frais hier soir que l'apparition de manteaux était généralisée, et les poêles et les grilles étaient de nouveau agréables à utiliser. Même les vendeurs de saucisses commençaient à préparer les « hot-dogs » pour être prêts à les vendre samedi soir[4]. »

— « The [sic] Wore Overcoats », The Knoxville Journal, 28 septembre 1893.

Une autre des premières utilisations du terme « hot dog » désignant la saucisse est apparue dans la quatrième page du Yale Record, le 19 octobre 1895[2] : « Satisfaits, ils ont mastiqué des hot-dogs durant tout le service[5]. »

Autres appellations[modifier | modifier le code]

Un hot-dog.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Pogo : saucisse sur bâtonnet
  • Au Chili, le sandwich chaud le plus populaire et qu’on trouve partout est un petit hot-dog, servi avec des tomates pelées concassées, de la purée d’avocat et de la mayonnaise, qu’on appelle un « completo ».
  • Au Québec, on retrouve la guédille, composé d'un pain à hot-dog et en remplacement de la saucisse, différentes salades.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) David Wilton, Word Myths : Debunking Linguistic Urban Legends, Oxford, Oxford University Press,‎ 2004 (ISBN 0195172841), p. 58-59.
  2. a, b et c Barry Popik, « Hot Dog (Polo Grounds myth & original monograph) », sur www.barrypopik.com, The Big Apple,‎ 15 juillet 2004 (consulté le 27 mai 2007).
  3. « Hot Dog », sur www.snopes.com,‎ 13 juillet 2007 (consulté en 13 décembre 2007).
  4. « It was so cool last night that the appearance of overcoats was common, and stoves and grates were again brought into comfortable use. Even the weinerwurst men began preparing to get the "hot dogs" ready for sale Saturday night. »
  5. « They contentedly munched hot dogs during the whole service. »
  6. « Entrée « hot-dog » », sur Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]