Chiasmocleis hudsoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chiasmocleis hudsoni est une espèce d'amphibiens de la famille des Microhylidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Chiasmocleis hudsoni selon l'UICN (consulté le 24 fev. 2013).

Cette espèce se rencontre au Brésil, au Guyana, en Guyane, au Suriname et au Venezuela[2].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Chiasmocleis jimi Caramaschi & Cruz, 2001[3] a été synonymisé avec Chiasmocleis hudsoni par Peloso, Sturaro, Forlani, Gaucher, Motta & Wheeler en 2014[4].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de C. A. Hudson[5].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Caramaschi & Cruz, 2001 : A new species of Chiasmocleis Mehely, 1904 from Brazilian Amazonia (Amphibia, Anura, Microhylidae). Boletim do Museu Nacional, vol. 469, p. 1-8 (texte intégral).
  • Parker, 1940 : Undescribed Anatomical Structures and new Species of Reptiles and Amphibians. Annals and Magazine of Natural History, sér. 11, vol. 5, p. 257-274.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Caramaschi & Cruz, 2001 : A new species of Chiasmocleis Mehely, 1904 from Brazilian Amazonia (Amphibia, Anura, Microhylidae). Boletim do Museu Nacional, vol. 469, p. 1-8 (texte intégral).
  4. Peloso, Sturaro, Forlani, Gaucher, Motta & Wheeler, 2014 : Phylogeny, taxonomic revision, and character evolution of the genera Chiasmocleis and Syncope (Anura, Microhylidae) in Amazonia, with descriptions of three new species. Bulletin of the American Museum of Natural History, no 136, p. 1–96 (texte intégral).
  5. Parker, 1940 : Undescribed Anatomical Structures and new Species of Reptiles and Amphibians. Annals and Magazine of Natural History, sér. 11, vol. 5, p. 257-274.