Chevalier errant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chevalier errant

Description de cette image, également commentée ci-après

Tringa incana

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Scolopacidae
Genre Tringa

Nom binominal

Tringa incana
Gmelin, 1789

Synonymes

  • Heteractitis incanus
  • Heteroscelus incanus

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Chevalier errant (Tringa incana, anciennement Heteractitis incanus ou Heteroscelus incanus) est une espèce de limicole de la famille des Scolopacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Chevalier errant dans la grande barrière de corail en Australie

Il est de taille moyenne, trapu, et partage une apparence quasi-similaire avec son très proche cousin, le Chevalier de Sibérie, Tringa brevipes.

Les chevaliers errants sont une espèce unique parmi le genre Tringa. En effet, leur plumage gris au niveau des ailes et du dos est parfaitement uni, le ventre est blanc. Ils affichent aussi un large motif tacheté au niveau de la poitrine s'étalant plus ou moins bas sur le ventre lorsqu'ils revêtent leur plumage nuptial. Ils sont par ailleurs munis, durant leur période de reproduction, d'un sourcil assez proéminent.

Ils ont aussi de petites pattes jaunes et un bec gris foncé. Les adultes, lorsqu'ils arborent leur plumage nuptial, sont fortement rayés en dessous.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

En été, on trouve ces oiseaux en Alaska et au nord est du Canada. Ils nichent dans les zones rocheuses proches des chaînes de montagnes. Les autres mois de l'année, ils se trouvent dans le Pacifique, sur les îles méridionales ainsi que sur les côtes rocheuses de la Californie à l'Amérique du Sud, voire jusqu'en Australie.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Ils se nourrissent d'invertébrés aquatiques tels que des crustacés ou des vers marins. Pendant la saison des amours, ils mangent aussi des insectes. Lorsqu'ils sont dans l'eau, ils se nourrissent en péchant avec leur becs, balançant leur tête de façon vive et saccadée.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les femelles pondent en moyenne quatre œufs de couleur olive à l'intérieur d'un creux peu profond. Les deux parents couvent les œufs et aident les jeunes à se nourrir, qui sont rapidement capables de se nourrir seuls.

Chant[modifier | modifier le code]

Leur chant est un "trill" rapide, accélérant, descendant en notes et de volume sonore décroissant.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]

  • Banks, Richard C.; Cicero, Carla; Dunn, Jon L.; Kratter, Andrew W.; Pamela C Rasmussen; Remsen, J. V. Jr.; Rising, James D. & Stotz, Douglas F. (2006): Forty-seventh Supplement to the American Ornithologists' Union Check-list of North American Birds. Auk 123(3): 926–936. DOI: 10.1642/0004-8038(2006)123[926:FSTTAO]2.0.CO;2 PDF fulltext
  • Sérgio Luiz Pereira et Alan J. Baker, (2005): Multiple Gene Evidence for Parallel Evolution and Retention of Ancestral Morphological States in the Shanks (Charadriiformes: Scolopacidae). Condor 107(3): 514–526. DOI: 10.1650/0010-5422(2005)107[0514:MGEFPE]2.0.CO;2 HTML abstract