Chevalet (peinture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevalet.
Un peintre devant son chevalet

Le chevalet est un support utilisé en peinture pour tenir l'œuvre en cours de création. Il existe différents types de chevalets, des petits chevalets de table servant à présenter ou travailler sur une œuvre de petite dimension jusqu'au grands chevalets d'atelier à socle en H pour les toiles imposantes, en passant par les chevalets de campagne pliables et transportable. On utilise généralement un support pour l'œuvre qui sera positionné sur le chevalet. Lorsque le support de l'œuvre est une toile, elle est généralement fixée sur châssis. Lorsqu'il s'agit de papier ou carton, il est plus courant de le tenir sur une planche à dessin, via des pince à dessin, ou du ruban adhésif repositionnable.

En sculpture le support utilisé est une selle ou une tournette.

Chevalets d'atelier[modifier | modifier le code]

Trépied[modifier | modifier le code]

Chevalet d'atelier à trépied

Les chevalets d'atelier sont généralement des trépieds avec inclinaison ajustable. Les deux pieds avant sont d'un seul bloc avec le rail vertical sur lequel coulisse le support horizontal supportant la toile. Le troisième pied à l'arrière est inclinable afin de donner plus de stabilité ou de compacité au chevalet, tout en inclinant le plan du dessin ou de la peinture.

Socle en H[modifier | modifier le code]

Chevalet d'atelier à socle en H

Des chevalets plus imposants ne comportent généralement qu'un seul pied plus épais pour les peintures plus grandes et plus lourdes. Ce type de support est vertical, comme pour le trépied, il est possible de monter ou descendre la barre de support horizontal.

Il y a plus fréquemment que sur le chevalier d'atelier à trépied une autre pièce mobile en haut du rail vertical qui va servir à coincer l'œuvre avec le support horizontal du bas par effet de pincement.

Chevalets de campagne[modifier | modifier le code]

Les chevalets de campagne, sont constitués d'un trépied télescopique et pliable afin de pouvoir être transportés à l'extérieur de l'atelier.

Certains modèles sont construits autour d'un coffret permettant de transporter tout le matériel de peinture d'un seul bloc.

Ils sont utilisés pour la pratique de peinture d'extérieur : paysages de campagne ou de ville, ou plus généralement, lieux non dédiés à la peinture.

Chevalets de table[modifier | modifier le code]

Les chevalets de table, de plus petite taille, servent à exposer des œuvres ou à travailler dans des lieux ne permettant pas d'utiliser des chevaliers d'atelier ou de campagne.

Il en existe de différentes tailles et différentes formes. Les plus petits sont pour les petits formats, d'autres de taille moyenne, plus polyvalents contiennent parfois à l'instar de certains chevalets de campagne un coffret permettant de ranger tout le matériel de peinture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]