Chevêchette des Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chevêchette des Moore

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Glaucidium mooreorum

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Strigiformes
Famille Strigidae
Genre Glaucidium

Nom binominal

Glaucidium mooreorum
Silva, Coelho & Gonzaga, 2002

Statut de conservation UICN

( CR )
CR B1ab(iii);C2a(i);D :
En danger critique d'extinction

La Chevêchette des Moore (Glaucidium mooreorum) est une espèce d'oiseaux de la famille des Strigidae.

Description[modifier | modifier le code]

Pour l'holotype et le paratype, deux mâles adultes, l'aile pliée mesurait 87 mm, la queue 51,2 mm pour le premier et 50,6 mm pour le second, le bec respectivement 11,2 mm et 10,2 mm. Le poids de l'holotype était de 51 grammes. Même si le nombre de spécimens étudiés est trop faible pour dégager des clés d'identifications à partir des mesures anatomiques, en moyenne la queue est plus longue et l'aile pliée plus courte que pour la Chevêchette d'Amazonie (G. hardyi), la queue plus longue que celle de la Chevêchette cabouré (G. minutissimum)[1].

Le chant est également différent chez chacune de ces espèces, et la Chevêchette des Moore a notamment la particularité d'avoir un chant au cours duquel la fréquence des notes décroît en moyenne, mais une fréquence croissante pour des notes individuelles[2].

Répartition[modifier | modifier le code]

Répartition de la Chevêchette des Moore en Amérique du Sud.

Cette espèce est endémique du Pernambouc, au Brésil.

Elle vit dans les forêts humides, et à des altitudes peu élevées. L'holotype et le paratype ont été trouvés à 140 mètres d'altitude, près de Rio Formoso, dans la réserve naturelle de Saltinho[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

L'espèce a été décrite à partir de deux peaux des collections ornithologiques de l'université fédérale du Pernambouc prélevées en novembre 1980, et appartient au complexe d'espèce de Glaucidium minutissimum. La dénomination spécifique, mooreorum — tout comme le nom normalisé — commémore Gordon Moore et son épouse Betty, qui ont, selon les auteurs de la description originale, grandement contribué à la protection de la biodiversité autour du monde et en particulier au Brésil[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [PDF] (en) José Maria Cardoso da Silva, Galileu Coelho et Luiz Pedreira Gonzaga, « Discovered on the brink of extinction: a new species of Pygmy-Owl (Strigidae: Glaucidium) from Atlantic Forest of northeastern Brasil », Ararajuba, vol. 10, no 2,‎ 2002, p. 123-130 (lire en ligne)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]