Cherokee Web Server

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cherokee Web Server
Image illustrative de l'article Cherokee Web Server
Logo

Développeur Cherokee Project
Dernière version 1.2.103 (février 2013) [+/-]
Environnements Multiplate-forme
Type Serveur HTTP
Licence Licence publique générale GNU
Site web http://cherokee-project.com/

Cherokee HTTP Server est un serveur web multi-plateforme. Son but est d'être rapide et totalement fonctionnel tout en restant léger comparé à ses concurrents. Il est entièrement écrit en langage C.

Disponible sous la licence publique générale GNU (GPL), Cherokee est un logiciel libre.

Genèse[modifier | modifier le code]

Cherokee est né en 2001, grâce à Alvaro López Ortega. L'objectif assumé était de fabriquer un serveur HTTP moderne et léger (bien plus réduit qu'Apache HTTP Server). Aujourd'hui, Cherokee est développé et maintenu par toute une communauté[1]

Versions disponibles[modifier | modifier le code]

Deux jours après le « Cherokee Summit », la version 1.0 est sortie le 10 mai 2010. Un jalon symbolique pour refléter les grandes avancés en termes de stabilité, de performances et de fonctionnalités. La toute dernière version est disponible sur le dépôt Git[2] du projet Cherokee.

Jusqu'à fin 2011, le projet a été très actif, avec des cycles de sortie très courts. À noter que la série 0.5.x a marqué une profonde refonte du fonctionnement du logiciel. Depuis beaucoup de nouveautés ont été introduites :

  • Interface d'administration : un nouveau programme, appelé Cherokee-admin a été inclus, fournissant une interface claire et simple pour configurer Cherokee.
  • Amélioration des performances (20 % à 25 % plus rapide).
  • Répartition de charge et reverse proxy pour permettre une répartition entre différents serveurs.
  • Nouveaux mécanismes d'authentification.
  • Nouveau système de documentation amélioré.
  • Cherokee utilise un système de rétablissement automatique en cas de problème, pour s'assurer que celui-ci reste toujours disponible. La fiabilité est donc accrue.
  • Nouveaux thèmes et icônes.
  • Nouveau système de cache très performant.
  • Traffic shaping
  • Streaming vidéo ou audio, avec adaptation automatique du trafic en fonction des informations de bitrate envoyées par FFmpeg
  • De nombreux assistants d'installation pour des logiciels ou langages comme :
  1. Plateformes : Adobe's Coldfusion, GlassFish, Symfony framework, Ruby on Rails, uWSGI, Liferay, Zend Framework, Django, et Alfresco.
  2. CMS : Drupal, Joomla, Wordpress, MoinMoin, Concrete5, et Trac.
  3. Tâches : Hotlinking, Streaming, CommonStatic files et server Icons
  4. Langages : PHP et Mono Framework
  5. Bases de données : phpMyAdmin
  6. Divers : Moodle, Mailman, phpBB, rTorrent, et SugarCRM

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Cherokee supporte un panel très important de technologies :

Cherokee peut aussi gérer les redirections et les serveurs virtuels.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cherokee HTTP Server » (voir la liste des auteurs)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]