Chengyu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Chéngyǔ

Les chengyu (chinois simplifié : 成语 ; chinois traditionnel : 成語 ; pinyin : chéngyǔ ; Wade : cheng²yu³) sont les idiotismes du chinois.

Le mot chengyu signifie littéralement 成 (former) + 语 (langue). Un chengyu est ainsi une tournure idiomatique figée, généralement de quatre caractères et écrite en 文言 wényán (langue littéraire et artificielle classique en usage majoritaire pour le chinois écrit depuis la plus haute Antiquité jusqu'en 1919 ; on pourrait comparer le wényán au latin tel qu'il fut utilisé en Occident dans le domaine scientifique jusqu'à récemment). De fait, les chéngyǔ ne respectent pas forcément la grammaire et la syntaxe du chinois parlé actuel, sont très compacts et synthétiques.

Les différents types de chengyu[modifier | modifier le code]

Référence culturelle[modifier | modifier le code]

Ces chengyu se réfèrent à un épisode mythologique ou historique précis qu'il faut connaître pour les déchiffrer. Ce sont les premiers cités lorsque l'on aborde les chengyu, non qu'ils soient les plus importants ni les plus utilisés, mais parce qu'ils sont les plus intéressants.

  • Exemple: 杯弓蛇影 (bēi gōng shé yǐng) « tasse / arc / serpent / reflet », que l'on ne peut comprendre que si l'on connaît l'histoire de cet homme apeuré par le reflet de son arc dans sa tasse qu'il a pris pour un serpent. Ce chengyu n'est qu'un résumé des temps forts de l'anecdote ; ce n'est pas réellement une phrase mais une liste de mots-clefs. L'expression est synonyme de « poltron ».
  • Équivalent français : Cette construction est équivalente en français à « cheval de Troie », « talon d'Achille », « vieux de la vieille », etc.

Métaphore[modifier | modifier le code]

  • Exemple: 一箭双雕 « d'une flèche deux vautours »
  • Équivalent français : Cette construction est équivalente en français à « d'une pierre deux coups », « la cerise sur le gâteau », « laisser des plumes »

Pléonasme[modifier | modifier le code]

Ce type de chengyu est un emploi successif de mots ayant un sens proche.

  • Exemple: 一点一滴, « un peu une goutte » (« goutte à goutte »).
  • Équivalent français: Cette construction est équivalente en français à « au vu et au su de tous », « en deux temps trois mouvements », « au fur et à mesure »

Description[modifier | modifier le code]

  • Exemple: 好声好气 « Bon ton, bonne humeur », se dit d'une personne aimable et bien disposée.
  • Équivalent français : C'est le même principe qu'un « bon chic bon genre » en français.

Imagée[modifier | modifier le code]

  • Exemple: 充耳不闻 « se boucher les oreilles pour ne pas entendre »
  • Équivalent français: « faire la sourde oreille », « prendre ses jambes à son cou », ...

Quelques exemples de chengyu[modifier | modifier le code]

  • 破釜沉舟 pò fǔ chén zhōu [Listen] ; littéralement la liste suivante : « briser / chaudron / saborder / bateau ». L'anecdote historique à connaître est la suivante : un général avait ordonné à ses troupes de détruire tous les ustensiles de cuisine (破釜) et de saborder les bateaux (沉舟) après avoir franchi la rivière ennemie, de manière à bien montrer sa confiance en la victoire, toute possibilité de retraite ou de repli étant devenue impossible. Il gagna la bataille. Le chéngyǔ traduit donc en quatre caractères l'idée d'une confiance absolue dans sa propre victoire.
  • 瞞上欺下 mán shàng qī xià : « cacher / dessus / duper / dessous »
    • « Dissimuler quelque chose aux dirigeants et duper les subalternes » ; se dit de quelqu'un qui ment à tous les niveaux.
  • 瞞天過海/ 瞒天过海 mán tiān guò hǎi : « dissimuler / ciel / traverser / mer »
    • « Cacher le ciel et dépasser la mer » ; se dit d'un mensonge fabuleux.
  • 高不可攀 gāo bù kě pān : « élevé / ne pas / pouvoir / escalader »
    • Se dit d'un obstacle insurmontable.
  • 高歌猛進/高歌猛进 gāo gē měng jìn : « haut / chanter / violent / avancer »
    • « Avancer à grands pas en chantant à pleins poumons » ; se dit de quelqu'un qui progresse avec une grande volonté.
  • 高談闊論/高谈阔论 gāo tán kuò lùn : « haut / causer / fastueux / discuter »
    • « Causer d'un ton fier et discuter avec emphase », « tenir une conversation de salon » ; se dit avec ironie de quelqu'un qui parle pour ne rien dire.
  • 高屋建瓴 gāo wū jiàn líng : « haut / édifice / construit / cruche »
    • « Vider la cruche du haut du grand édifice », « d'une hauteur dominante et avec impétuosité » ; se dit quand on opère depuis une position stratégiquement avantageuse.
  • 高瞻遠矚/高瞻远瞩 gāo zhān yuǎn zhǔ : « haut / loin / éloigné / regarder avec attention »
    • « Regarder les choses avec perspicacité », « avoir un œil de lynx ».
  • 多才多藝/多才多艺 duō cái duō yì : « nombreux / talent / nombreux / capacité »
    • « Avoir de nombreux talents et de nombreuses capacités », « avoir plus d'une corde à son arc ».
  • 多愁善感 duō chóu shàn gǎn : « nombreux / être chagrin / être bon / sentiment »
    • « Être chagrin mais avoir bon sentiment » ; se dit d'une personne mélancolique ou fleur bleue.
  • 多此一舉/多此一举 duō cǐ yì jǔ : « nombreux / ceci / un / instant »
    • « Faire beaucoup de choses à la fois », « porter de l'eau à la rivière » ; se dit d'une action inutile.
  • 多多益善 duō duō yì shàn : « nombreux / nombreux / profit / être bon »
    • « Abondance de biens ne nuit pas »
  • 多事之秋 duō shì zhī qiū : « nombreux / affaires / possession / année »
    • Se dit d'une année riche en événements.
  • 貴人多忘/贵人多忘 guì rén duō wàng : « important / homme / nombreux / oublier »
    • Se dit des personnes de marque, qui sont facilement oublieuses.

Il serait vain de vouloir recenser tous les chengyu : ceux-ci sont innombrables, et à chaque occasion peut correspondre une expression à quatre caractères. D'ailleurs, il existe un chengyu pour rendre cette idée : 多如牛毛 duō rú niú máo « nombreux / comme / bœuf / poils » : « il y en a autant que de poils sur un bœuf ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]