Chen Xitong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chen.
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Chen, précède le nom personnel.

Chen Xitong (né le 10 juin 1930 dans le disctict d'Anyue, Sichuan, et mort le 2 juin 2013[1]) est un homme politique de la République populaire de Chine, qui fut l'un des hauts dirigeants du Parti communiste chinois avant de connaître la disgrâce, et fut maire de Pékin de 1983 à 1993. Il est membre du 14e Politburo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Protégé de Deng Xiaoping, Chen Xitong a été limogé sous l'accusation de corruption après le suicide d'un maire adjoint de Pékin. Arrêté en, juillet 1995, il a été exclu du Parti communiste chinois en septembre 1997 par le XVe Congrès du Parti, qui avait entériné la décision d’engager des poursuites judiciaires contre lui. Son procès fut le premier d’un membre du Bureau politique depuis la condamnation en janvier 1981 de la célèbre Bande des Quatre, dirigée par la veuve de Mao, Jiang Qing. Il a été condamné en 1998 à 16 ans de prison[2].

En 2012, Chen se dit victime d'une purge politique et indique que la supposée corruption n'était qu'un prétexte. Sa chute s'expliquerait par son conflit politique avec le président Jiang Zemin[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Laure de Charette et Marion Zipfel, Nouveaux milliardaires chinois : riche ou honnête, certains ont choisi Chine, les nouveaux milliardaires rouges, 17 février 2013
  3. Arnaud de La Grange, Tiananmen : l'ancien maire de Pékin fait son mea culpa Le Figaro, 4 juin 2012
  4. Chen Xitong clame son innocence NTD Télévision, 30 mai 2012