Chemins de fer vicinaux de Haute-Saône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ch. de fer vicinaux de
Haute-Saône
La gare des CFV de Vesoul, avant 1918
La gare des CFV de Vesoul, avant 1918
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Vesoul, Gray, Lure, Luxeuil-les-Bains, Dole, Besançon
Historique
Mise en service 1878 – 1912
Fermeture 1933 – 1938
Concessionnaires Ch. de fer de Gray à Gy (1871 – 1888)
Ch. de fer vicinaux (à partir de 1888)
Caractéristiques techniques
Longueur 470 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification

Non électrifiée

Nombre de voies Voie unique
Schéma de la ligne

Les chemins de fer vicinaux de Haute-Saône sont un ancien réseau de chemin de fer secondaire départemental à voie métrique, exploité par la Compagnie générale des Chemins de fer vicinaux (CFV), qui succéda en 1888 à la Compagnie du Chemin de fer de Gray à Gy, concessionnaire de la ligne éponyme depuis 1871, mais alors en faillite.

Long de près de 470 km dans le département de la Haute-Saône, le réseau s'étendait aussi dans les départements voisins du Jura, du Doubs et des Vosges, portant sa longueur totale à plus de 520 km.

Composé à partir de 1911 d'un réseau unique, desservant l'ensemble du département, ce réseau en complétait la desserte ferroviaire qu'assuraient les « grandes compagnies » , l'Est et le PLM.

Hormis le tronçon jurassien desservant Dole, qui ferma dès fin 1933, le réseau vit ses derniers trains circuler en 1938, victime de la concurrence effrénée du transport routier durant l'entre-deux-guerres[1].

Chronologie[modifier | modifier le code]

La gare de Jussey (Ligne Ancier - Jussey au tout début du XXe siècle
Une rame sur le pont de Gray, au début du XXe siècle
Un train tracté par la locomotive n°4 en gare du Haut-du-Them, peu après la mise en service de la ligne, en 1903
Section D.U.P. Ouverture Fermeture Longueur
Gray Est - Gray Ville 1892-04-1414 avril 1892 1894-03-011er mars 1894[2] 1938-01-011er janvier 1938
Gray Ville - Bucey-lès-Gy 1871-12-1111 décembre 1871 1878-04-088 avril 1878 1938-01-011er janvier 1938
Bucey-lès-Gy - Fretigney 1898-04-077 avril 1898 1899-09-033 septembre 1899 1938-01-011er janvier 1938
Fretigney - Grandvelle 1907-06-2626 juin 1907 1911-04-011er avril 1911 1938-01-011er janvier 1938
Gy - Marnay 1892-04-1414 avril 1892 1894-03-011er mars 1894 1938-01-011er janvier 1938 17,4 km
Gray Ville - Pesmes 1899-01-099 janvier 1899 1901-05-2323 mai 1901 1938-01-011er janvier 1938
Pesmes - Dole 1899-01-099 janvier 1899 1901-09-055 septembre 1901 1933-12-3131 décembre 1933
Ancier - Jussey 1900-07-077 juillet 1900 1903-08-055 août 1903 1938-01-011er janvier 1938 60,7 km
Lure - Le Haut-du-Them 1900-07-077 juillet 1900 1903-08-055 août 1903 1938-03-011er mars 1938
Le Haut-du-Them - Le Thillot 1907-06-2626 juin 1907 1912-11-1111 novembre 1912 1938-03-011er mars 1938
Lure - Ronchamp 1900-07-077 juillet 1900 1903-08-055 août 1903 1938-03-011er mars 1938
Ronchamp - Saint-Antoine 1892-04-1414 avril 1892 1895-01-1515 janvier 1895 1938-03-011er mars 1938
Lure - Héricourt 1900-07-077 juillet 1900 1904-01-011er janvier 1904 1938-03-011er mars 1938 43,0 km
Vesoul - Molay 1907-06-2626 juin 1907 1910-09-2121 septembre 1910 1938-01-011er janvier 1938 11,4 km
Vesoul - Grandvelle 1907-06-2626 juin 1907 1911-04-011er avril 1911 1938-01-011er janvier 1938
Grandvelle - Besançon 1907-06-2626 juin 1907 1911-06-2121 juin 1911 1938-01-011er janvier 1938
Vesoul - Saint-Georges 1907-06-2626 juin 1907 1911-10-2121 octobre 1911 1938-01-011er janvier 1938 38,1 km
Vesoul - Luxeuil 1907-06-2626 juin 1907 1911-06-2121 juin 1911 1938-01-011er janvier 1938
Luxeuil - Corravillers 1900-07-077 juillet 1900 1902-11-1111 novembre 1902 1938-01-011er janvier 1938
Courcelles - Vauvillers 1907-06-2626 juin 1907 1911-06-2121 juin 1911 1938-01-011er janvier 1938 32,7 km

Historique[modifier | modifier le code]

Concessionnaires[modifier | modifier le code]

Compagnie du Chemin de fer de Gray à Gy[modifier | modifier le code]

La compagnie du Chemin de fer de Gray à Gy et prolongements fut le nom donné par MM. Martin et consorts, concessionnaires de la ligne de chemin de fer d'intérêt local de Gray à Gy et Bucey-lès-Gy à la compagnie rétrocessionnaire, constituée dès le début 1876.

Peu active pour construire la ligne qui lui a été concédée, mais avide de recettes, et prête pour cela à faire circuler des trains sans homologation de la ligne sur laquelle ils circulent, la compagnie doit faire face d'abord aux mises en demeure de l'autorité préfectorale puis à un déficit chronique de sa trésorerie.

Finalement, après avoir liquidé son matériel roulant pour tenter de renflouer ses caisses, elle abandonne l'exploitation le 1er novembre 1885, et est mise en liquidation le 19 du même mois.

La ligne, est placée sous séquestre le 19 octobre 1886 . Après la suspension du service entre mi-1887 et mi-1888 et adjudication, le 12 mars 1889[3], elle est concédée à la compagnie générale des Chemins de fer vicinaux.

Compagnie générale des Chemins de fer vicinaux[modifier | modifier le code]

Rame des CFV sur la ligne Lure - Haut-du-Them
Carte Michelin 66 de 1940 montrant la ligne Dole - Pesmes

La Compagnie générale des Chemins de fer vicinaux (CFV) entreprend la construction de trois réseaux entre 1888 et 1913. Un quatrième réseau est prévu mais sa construction repoussée en raison de la guerre est abandonnée en 1920.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Les lignes[modifier | modifier le code]

  • Premier réseau (1894-1901)
Gray - Bucey les Gy
Gy - Marnay
Bucey les Gy - Fretigney
Ronchamp - Plancher-les-Mines
Gray - Pesmes - Dole
La gare de Plancher-les-Mines
  • Deuxième réseau (1902-1904)
Gray - Jussey
Lure - Héricourt
Lure - Le Haut-du-Them
Lure - Ronchamp
Luxeuil - Corravillers
  • Troisième réseau (1910-1912)
Vesoul - Molay
Vesoul - Luxeuil
Vesoul - Besançon
Vesoul - Saint-Georges
Courcelles - Vauvillers
Le Haut-du-Them - Le Thillot

L'ensemble du réseau construit à une longueur de 520 km. Plusieurs sections sont construites en partie hors du département :

  • Grandvelle - Besançon (département du Doubs)
  • Pesme - Dole (département du Jura)
  • Le Haut-du-Them - Le Thillot (département des Vosges)

Ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

Le Pont du Tramway à Vesoul.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Matériel et installations préservés[modifier | modifier le code]

voiture A7 des CFV préservée au Chemin de fer-musée Blonay-Chamby en Suisse

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bulletin de la SALSA nouvelle série n°11 Guy J. Michel 1977
  • Jean-Claude Riffaud, « Les chemins de fer vicinaux de la Haute-Saône », dans Magazine des Tramways à Vapeur et des Secondaires, no 9 (1979)
  • Pascal Magnin et Jean Finsterwald, La Grande Aventure des CFV en Haute-Saône, Éditions de Franche-Comté, Vesoul,‎ 2005 (ISBN 2-915402-33-7)
  • Pascal Magnin, La Haute-Saône au temps du tramway Age d'or et modernité, éditions Tramways de la Haute-Saône,‎ 1996 (ISBN 2-9509093-2-9)
  • Pascal Magnin, Vesoul-Lure-Héricourt en tramway, éditions Tramways de la Haute-Saône,‎ 1994
  • En tramway dans les vosges Saônoises, éditions Tramways de la Haute-Saône,‎ 1995
  • Dole-pesmes-Gray-Combeaufontaine-Jussey en tramway, éditions Tramways de la Haute-Saône,‎ 1997