Chemins de fer des Uele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chemins de fer des Uele
Création 19 décembre 1923
Fondateur(s) Colonel Albert Paulis et Alfred Liénart
Forme juridique SARL à 1 Fc[1]
Sigle CFU
Siège social Drapeau de la République démocratique du Congo Aketi (République démocratique du Congo)
Actionnaires République démocratique du Congo
Société mère Cominière jusqu'en 1960
Site web Chemins de fer des Uele
Localisation République démocratique du Congo
Longueur 1 100 km
Dont électrifiés 0 km
Écartement des rails 600 mm

SNNC.png
Le réseau des Uele se trouve au Nord-Est. Contrairement à la carte, le réseau se limite à l'est à Mungbere et non à Kilo Moto.

Bumba–Buta–Mungbere

Les chemins de fer des Uele (CFU) (parfois aussi: Chemins de fer des Uélé) sont un réseau de chemin de fer à voie étroite au nord-est du Congo. La ligne part du port fluvial de Bumba (Mongala) à travers du Bas-Uele à Mungbere en Haut-Uele avec des branches vers Bondo, Titulé et Buta Ville.

Réseau[modifier | modifier le code]

La ligne à voie étroite est selon les sources, longue de 1011 ou de 1026 km. Elle à un écartement de 600 mm et suit le 3e parallèle de latitude. Elle part du port fluvial de Bumba (Mongala) au Congo à travers le Bas-Uele à Mungbere[2] en Haut-Uele. Des branches partent de Komba à Bondo, d'Andoma (anciennement Liénart ou Liénartville) à Titulé et de Buta Triangle à Buta Ville.

Le réseau est composé des lignes suivantes:

  • Bumba–Aketi
  • Aketi–Bondo
  • Aketi–Buta–Isiro
  • Liénart–Titulé
  • Buta Triangle–Buta Ville
  • Isiro–Mungbere

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Chemins de fer des Uele furent construits par la société belge Chemins de fer vicinaux du Congo entre 1924 et 1937. La ligne partait d'Aketi sur l'Itimbiri à Bondo et fut composée de matériel Decauville liquidé par l'armée allemande après la Première Guerre mondiale. Ensuite, la ligne fut prolongée de Komba à Buta et à Paulis (actuellement Isiro), plus tard à Mungbere en 1937 [3].

Le niveau des eaux de l'Itimbiri est parfois très bas et atteint à peine 40 cm, les transports par bateau entre Aketi et Bumba étaient toujours difficiles. C'est pourquoi en 1971 fut construite cette liaison.

Le dernier train connu qui a parcouru l'ensmble de la ligne, roula début des années 2000[4]. Radio Okapi annonca à maintes reprises le retour du trafic ferroviaire dans la partie supérieure (jusqu'en 2008)[5]. Après 14 ans d'interuption, le service a repris en 2005 entre Bumba et Aketi[6].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

  • 1924-1960 Chemins de fer vicinaux du Congo, CVC ou Vicicongo; (flamand: Buurtspoorwegen van Congo) siège à Bruxelles.
  • 1960-1971 Chemins de fer vicinaux du Congo, CVC ou Vicicongo; siège à Aketi.
  • 1971-1974 Chemins de fer vicinaux du Zaïre, CVZ ou Vicizaïre; siège à Aketi.
  • 1974-1991 Société Nationale des Chemins de Fer Zaïrois (S.N.C.Z.); siège à Lubumbashi.
  • 1991-1995 Office des Chemins de Fer des Ueles (OCFU); groupe SNCZ-Holding; siège à Aketi.
  • 1995-2010 Chemins de Fer des Uele (CFU); siège à Aketi[7].
  • 2010-prés. Société Des chemins de fer Uélé - Fleuve SPRL (CFUF)[8],[1]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Blanchart, Charles: Le Rail au Congo Belge. 1920-1945. Bruxelles: Blanchart, 1999.
  • Blanchart, Charles: Le Rail au Congo Belge. 1945-1960. Bruxelles: Masion, 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.copirep.org/documents/J%20O%20%20n%20sp%E9cial%20du%2029%20d%E9cembre%202010-A4.pdf Amtsblatt der DR Kongo vom 29. Dezember 2010.
  2. La carte n'est pas précise à ce point là. Voir la discussion de la carte et les livres de Blanchart.
  3. http://benziger.lima-city.de/cfu/index.php?cat=%3D%20C%20F%20U%20%3D&page=Histoire Chemins de fer des Uele Histoire
  4. http://www.fahrplancenter.com
  5. http://www.drehscheibe-foren.de/foren/read.php?17,4212969
  6. http://radiookapi.net/sans-categorie/2005/04/06/equateur-reprise-du-trafic-ferroviaire-bumba-aketi/
  7. http://www.ministereduportefeuille.org/
  8. L'orthographe avec le majuscules du Des et les minuscules des chemins de fer selon la feuille officielle du 29 décembre 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]