Chemin de fer de la Jungfrau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chemin de fer de la Jungfrau
⇒ Voir la carte de la ligne ⇐
Carte de la ligne
⇒ Voir l'illustration ⇐
En gare de la Kleine Scheidegg
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Historique
Mise en service 1898 - 1912
Caractéristiques techniques
Longueur 9,3 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification 1 125 V  - 50 Hz
Pente ou rampe maximale 250 ‰
Nombre de voies Voie unique
Schéma de la ligne
Sur la partie à l'air libre
Vue de la station Eismeer

Le Chemin de fer de la Jungfrau (allemand : Jungfraubahn) est une ligne de chemin de fer suisse reliant la gare de Kleine Scheidegg au Jungfraujoch, il traverse en tunnel l'Eiger et le Mönch pour s'arrêter au Jungfraujoch, un col entre le Mönch et la Jungfrau. Située à 3 454 mètres d'altitude, la station de chemin de fer du Jungfraujoch est la plus haute d'Europe.

En 2009, les recettes de transport se sont élevées à 102 millions CHF, en baisse de 1,1 % par rapport à l'exercice record 2008.

Parcours[modifier | modifier le code]

à l'air libre
  • km 2,02 Eigergletscher (glacier de l'Eiger), 2320 m
en tunnel à travers l'Eiger (en direction de l'est)
  • km 4,34 Eigerwand (parois de l'Eiger), 2864 m, Vue en direction du nord sur Grindelwald
en tunnel à travers l'Eiger (demi-tour et passe de l'autre côté de la montagne)
  • km 5,70 Eismeer (Mer de glace), 3158 m, Vue en direction sur sud sur le glacier d'Aletsch.
en tunnel à travers le Mönch (en direction de l'ouest)
la gare n'est pas à l'emplacement prévu à l'origine, le tracé a été modifié de façon à s'approcher au plus près de la Jungfrau.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1870 : Premier projet de Friedrich Seiler, hôtelier et conseiller national, projet utilisant la compression d'air
  • 1889 : projet de Maurice Koechlin, ingénieur chez Gustave Eiffel, pour plusieurs chemins de fer ou funiculaires
  • 1889 : projet de Alexandre Trautweiler, pour un groupe de 4 funiculaires propulsés à l'air comprimé.
  • 1890 : projet de Edouard Locher, constructeur du chemin de fer du Pilate, pour une capsule qui serait propulsée en 15 minutes dans 2 tubes à l'aide d'air comprimé comme pour la poste pneumatique.
  • 1891 : projet de Koechlin/Locher, obtient l'autorisation mais n'est pas construit
  • 1892 : Une concession est accordée pour un chemin de fer de l'Eiger, mais le projet n'est pas exécuté
  • 1892 : le 10 août, le chemin de fer Lauterbrunnen-Wengen-Kleine Scheidegg-Grindenwald est mis en service jusqu'à la Kleine Scheidegg.
  • 1893 : Le 20 juin, la ligne de la Wengernalp est mise en service (jusqu’à la Petite Scheidegg)
  • 1893 : Adolf Guyer-Zeller demande une concession depuis la Kleine Scheidegg
  • 1894 : Le 21 décembre, la concession est accordée par le Parlement
  • 1896 : Les premiers coups de pioche sont donnés au cours de l'été
  • 1898 : le 19 septembre, mise en service de la partie à l'air libre Kleine Scheidegg - Eigergletscher
  • 1899 : Le 2 août, mise en service jusqu'à Rotstock. Cette même année, mort de Adolf Guyer-Zeller
  • 1903 : Le 28 septembre, jusqu'à Eigerwand
  • 1905 : Le 28 juillet, jusqu'à Eismeer
  • 1912 : La ligne atteint le Jungfraujoch le 21 février 1912 et le 1er août, la gare est ouverte. La prolongation jusqu'au sommet de la Jungfrau restera à l'état de projet.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les deux câbles d'alimentation
  • Longueur : 9,3 km
  • Voie métrique à crémaillère
  • Traction électrique 1125 V / 50 Hz
    • (Triphasé), 2 fils de contact aériens : (2 phases) et les rails : (1 phase),
    • sous station électrique, propre au réseau, à Lauterbrunnen,
    • récupération de l'énergie à la descente.
  • Déclivité maximum : 25 %
  • Vitesse maximum:
    • 24 km/h pour les automotrices, diminuée de moitié sur les déclivités
    • 19 km/h pour les locomotives, diminuée de moitié sur les déclivités
  • Passagers : 4000/jour les jours de pointe
  • Matériel : 5 locomotives, 10 rames automotrices, 8 rames automotrices doubles, 10 wagons

Matériel roulant ferroviaire[modifier | modifier le code]

Matériel roulant Type et numéros Nbre Année de
construcion
Constructeur(s) Places assises
2e classe
Remarque(s) Photo
Automotrices BDhe 2/4 201-210 10 1955-1964 SLM / BBC 41 Jungfraubahn Trains Pass.jpg
BDhe 4/8 211-218 8 1992-2002 211-214 : SLM / ABB
215-218 : Stadler / Bombardier
108 2012-11-03 BDhe48 218-211 04 Eigergletscher.jpg
Locomotives électriques He 2/2 8-11 4 1912 SLM / BBC
Voitures-pilotes Bt 25-34 10 1955-1964 SWS / BBC / JB 56 JB - Kleine Scheidegg.JPG

Sources[modifier | modifier le code]

  • VIA, le magazine des CFF, N.5, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]