Chemin de fer Yverdon-Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chemin de fer Yverdon-Sainte-Croix
YSC
Ligne de Yverdon-les-Bains à Sainte-Croix
Be 4/4 II dans sa nouvelle livrée TRAVYS stationnant en gare de Sainte-Croix
Be 4/4 II dans sa nouvelle livrée TRAVYS stationnant en gare de Sainte-Croix
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Villes desservies Yverdon-les-Bains, Valeyres-sous-Montagny, Essert-sous-Champvent, Vuitebœuf, Baulmes, Sainte-Croix
Historique
Mise en service 1893
Électrification 1945
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 212
Longueur 24 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification

15 kV - 16 ⅔ Hz

Pente ou rampe maximale 44 ‰
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Trafic Voyageurs, marchandises
Schéma de la ligne
Schéma de la ligne
CONTg
CFF vers Cossonnay
CONTr ABZlg
CFF vers Payerne
CPICl CPIC uCPICra
km 0.00 Yverdon-les-Bains alt. 433 m
ABZlf STRlg uSTR
STR ÜST uSTR
fosse à rollbocks
CONTf uSTRlf uABZlg
CFF vers Neuchâtel
uWBRÜCKE1
La Thielle 79 m
uHST
km 1.10 William Barbey alt. 436 m
uHST
km 2.20 La Brinaz alt. 440 m
uHST
km 3.00 Valeyres-sous-Montagny alt. 450 m
uHST
km 5.50 Essert-sous-Champvent alt. 507 m
uHST
km 8.50 Vuitebœuf alt. 589 m
uBHF
km 11.50 Baulmes alt. 634 m
uHST
km 14.40 Six-Fontaines alt. 705 m
uTUNNEL1
Murets 145 m
uHST
km 19.30 Trois-Villes alt. 906 m
uTUNNEL2
Cochâble 59 m
uTUNNEL2
Arrêtaz 73 m
uTUNNEL1
Covatannaz 153 m
uTUNNEL2
Onglettaz 29 m
uKBHFe
km 24.20 Sainte-Croix alt. 1'066 m
Gare de Sainte -Croix avec une rame construite par Stadler

La ligne Yverdon – Sainte-Croix (YSC) est une ligne de chemin de fer longue de 24 km, à voie unique et à écartement métrique, reliant la gare d'Yverdon-les-Bains à Sainte-Croix.

Sa direction fusionne en 2001 avec d'autres compagnies de transport de la région pour devenir les Transports Vallée de Joux, Yverdon-les-Bains, Sainte Croix (Travys).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1893 : le 17 novembre, début du trafic, financement par le député et homme d'affaires de Valeyres-sous-Rances, Willam Barbey
  • 1918 : le train circule le dimanche, ce que son fondateur, fervent croyant, avait interdit jusqu'à son décès
  • 1945 : électrification
  • 1950 : utilisation d'un système de truks porteurs, permettant de transporter des wagons de marchandise à voie normale

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 24 km
  • Voie métrique
  • Alimentation électrique 15 KV, 16 2/3 Hz, comme les CFF.
  • Déclivité maximum : 4,4 %
  • Voyageurs : 350 000 en 2004
  • Taux de couverture : 16 % par les billets
  • Subvention : 5,7 millions de francs suisses en 2005

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Le 30 octobre 2013, la compagnie Travys annonce avoir signé un contrat de 30 millions de francs pour l'achat trois nouvelles rames auprès de Stadler, ce qui permettra d'assurer un horaire cadencé à la demi-heure dès l'automne 2015[1].

Matériel roulant actuel[modifier | modifier le code]

Matériel roulant Type et numéros Nbre Année de
construcion
Constructeur(s) Places assises
2e classe
Remarque(s) Photo
Automotrices Be 2/6 2000-2001 2 2001 Stadler 88 YSteC Be 2001.JPG
Be 4/4 1-2 2 1981 ACMV / SIG / SAAS 40 TravysSteCroix.jpg
Be 4/4 5 1 1945 ACMV / SIG / BBC 40
Locomotives électriques Ge 4/4 21 1 1950 BBC / SIG / YStC Picswiss VD-47-33.jpg
Re 420 503 1 1950 SLM / BBC / MFO / SAAS voie normale, Ex Re 420 503 BLS, achetée en 2013
Tracteur Diesel Tm 2/2 22 1 1971 Schöma
Tm 2/2 23 1 1988 RACO -
Voitures-pilotes Bt 51-52 2 1982 ACMV / SAAS 56 19860715K045-17 52.jpg
Bt 55 1 2007 Stadler -
BDt 53-54 2 1991 SWP / FFA 64
Voitures voyageurs Ars 36 1 2002 Ex RhB B 2218
B 35 1 1968
D 71-72 2 1908 SIG - acquisition 1998, ex RhB
Wagons marchandises Hbk 201-202 2 1986 / 1989 SIG / YStC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Céline Duruz, « Des trains toutes les 30 minutes entre Yverdon et Sainte-Croix dès 2015 », 24 heures,‎ 31 octobre 2013 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]