Chemin de fer Ottawa Valley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir OVR.
Chemin de fer Ottawa Valley
Création 30 octobre 1996
Forme juridique Capitalisation publique
Slogan(s) « chemins de fer d'intérêt local (CFIL) »
Siège social Drapeau du Canada North Bay (Canada)
Direction RailAmerica
Effectifs 125 employés
Site web www.cn.ca
Action TSX : CNR
NYSE : CNI
Chiffre d’affaires 14,6 millions $CAN (2009)
Localisation Ontario, Québec
Longueur 550 km
Écartement des rails Standard UIC (1 435 mm)

Le chemin de fer Ottawa Valley (OVR) est un chemin de fer Canadien qui exploite 550 kilomètres (332 miles) de rails dans la province de l'Ontario et du Québec. Il appartient à RailAmerica.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le chemin de fer débuta ses opérations le 30 octobre 1996 sous les auspices de RaiLink Canada, qui est devenu la propriété de RailAmerica après que celle-ci eu acheté RaiLink en juillet 1999[1],[2]. Il a été créé pour fonctionner les trains locaux et par l'entremise du Canadien Pacifique[1] .

Le OVR opère entre Sudbury et Témiscaming[3], réduit de sa route originale entre Sudbury et Smiths Falls, avec un embranchement à Témiscaming[4].

Le changement de route est survenu à cause de sa réduction du trafic sur la voie ferrée et celui du Canadien Pacific. Comme la circulation fut réduite sur les autres routes du CP, ce chemin de fer fut capable de rediriger ses trains sur ses lignes jusqu'à Toronto, et RailAmerica loua cette ligne à l'est de Petawawa vers la fin décembre 2009[1]. Le OVR continua à exploiter la voie entre Sudbury et Témiscaming, et au début d'octobre 2010, RailAmerica et CP en sont venus à une entente avec le OVR pour que ses opérations puissent continuer, et le CP cesserait ses opérations à l'est de Mattawa[3].

OVR interchange avec le Canadien Pacifique à Sudbury et à Cartier, ainsi qu'avec le Canadien National à North Bay, l'Ontario Northland à North Bay, et le Huron Central à Sudbury[2].

Le chemin de fer transporte 70 000 chargements par année, qui consistent principalement de trafic intermodal, produits chimiques et forestiers[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Andy Cummings, « Short line falls to recession », Trains Magazine, Kalmbach Publishing,‎ mars 2010
  2. a et b (en) « Ottawa Valley Railway - OVR », Canadian Pacific Railway (consulté le 8 October 2010)
  3. a et b (en) « RailAmerica inks new deal to operate Ottawa Valley Railway », Trains Magazine,‎ 4 October 2010 (consulté le 8 October 2010)
  4. a et b (en) « OTTAWA VALLEY RAILWAY (OVR) », RailAmerica (consulté le 8 October 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]