Chekfa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chekfa
Image illustrative de l'article Chekfa
Noms
Nom algérien الشقفة
Nom kabyle Ceqfa
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Jijel
Daïra Chekfa
Code ONS 1807
Démographie
Population 26 553 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 46′ 17″ N 5° 57′ 34″ E / 36.771308, 5.9595251 ()36° 46′ 17″ Nord 5° 57′ 34″ Est / 36.771308, 5.9595251 ()  
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Jijel
Localisation de la commune dans la wilaya de Jijel

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Chekfa

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Chekfa

Chekfa est une située dans la wilaya de Jijel en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Chekfa se situe au nord de la wilaya de Jijel, à environ 23 km à l'est de Jijel.

Communes limitrophes de Chekfa
Taher Mer Méditerranée El Kennar Nouchfi
Taher Chekfa Bordj Tahar
Chahna Bordj Tahar Bordj Tahar

Relief[modifier | modifier le code]

La commune est bordée par les montagnes au sud et par la plaine côtière jijelienne au nord.

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

La commune de Chekfa est composée de trente localités[2] :

  • Amazit
  • Azroud
  • Ben Amarouche
  • Berkas
  • Bou Asfour
  • Boudekak
  • Boumlih
  • Bounaâïm
  • Boutaleb
  • Briri
  • Chekfa
  • Chekrid
  • Djimar
  • Dridera
  • El H'Mimra
  • El Merbaâ
  • Enbaa
  • Gheballa
  • Hidous
  • Izdayère
  • Jidoune
  • Jnah
  • K'Siba
  • Laadjarda
  • Larbaa
  • Loulidjat
  • Ouertane
  • Ouled Saïd
  • Ouled Zekri
  • Sbet
  • Tafaghlet
  • Timelouka

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le village fut probablement fondé au XIXe siècle et nommé d'après Moulay El Chekfa, leader militaire qui mena la résistance à l'occupation française dans la région durant les années 1870. Ses habitants d'origine seraient principalement issus de la tribu des Beni Idder, qui est elle même une branche de la grande tribu berbère des Kutama, dont les racines remontent à l'époque médiévale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Jijel, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya dde Jijel, page 1522.