Chega de Saudade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chega de saudade)
Aller à : navigation, rechercher

Chega de Saudade, "Il y en a assez de la nostalgie", est un 78 tours brésilien, composé par Antônio Carlos Jobim et Vinícius de Moraes, paru en 1958.

Enregistré le 10 juillet 1958 chez Odeon, sa sortie fait l'effet d'une bombe au Brésil. Un peu comme Elvis Presley aux États-Unis qui, quelques années plus tôt, invente le rock'n roll, João Gilberto frappe un grand coup et donne officiellement naissance à la bossa nova.

Radicalement nouvelle, la façon de chanter du Bahianais João Gilberto fait bondir certains. Ainsi, à São Paulo, un cadre de sa maison de disques, indigné, brise le disque Chega de Saudade après avoir entendu sa voix, douce et frêle. Mais, d'autres, largement majoritaires, sont conquis.

D'autant que cette voix, qui, reconnaissable entre mille, deviendra la signature de Gilberto, est accompagnée d'une guitare qui marque un rythme bien particulier, la batida. La batida de João Gilberto se traduit, selon le musicologue Walter Garcia, par une combinaison rythmique entre la régularité de la basse et l'irrégularité des accords.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]