Cheerleaders des Packers de Green Bay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cheerleaders des Packers de Green Bay

Généralités
Nom complet Green Bay Packers Cheerleaders
Noms précédents Packerettes (1950-1960)
Golden Girls (1961-1972)
Packerettes (1973-1977)
Sideliners (1977-1988)
Fondation 1950
Couleurs Vert, or
Siège Lambeau Field

Les Cheerleaders des Packers de Green Bay (en anglais : Green Bay Packers Cheerleaders), constituent le groupe amateur de cheerleaders ou pom-pom girl des Packers de Green Bay. L'équipe évolue au Lambeau Field, stade à domicile des Packers.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Les premières pom-pom girls des Packers arrivent en 1931, Green Bay est une des premières équipes à disposer d'un groupe de cheerleaders. Les membres de ce groupe étaient des lycéennes des lycées de l'est et de l'ouest de la ville de Green Bay.

Formation d'une équipe[modifier | modifier le code]

Vince Lombardi demande, lorsqu'il était entraineur des Packers, à Mary Jane Sorgel de créer une équipe de pom-pom girl. Cela débouche à l'arrivée en 1950 des Green Bay Packerettes qui dure pendant toute la durée des années 1950.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Après l'expérience des Packerettes, l'équipe est renommé les Golden Girls en 1961. Douze ans plus tard, c'est le retour des Packerettes durant quatre saisons. Ensuite, c'est le nom des Sideliners que le groupe adopte mais à partir de 1986, les groupes sont supprimés. Le dernier groupe de pom-pom girl disparait en 1988.

Escouade mixte des Cheerleaders des Packers de Green Bay en 2009.

Retour après dix-neuf ans d'absence[modifier | modifier le code]

En 2007, les Packers signe un contrat avec l'Université du Wisconsin à Green Bay pour pouvoir utiliser deux équipes mixtes de cheerleaders de l'université et une féminine du St. Norbert College. Le retour des cheerleaders des Packers intervient lors de la saison 2007 mais leur rôle se limite bien souvent aux encouragements.

Sur les autres projets Wikimedia :