Cheb Azzeddine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Azzeddine.
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Cheb Azzeddine (الشاب عزّالدين en arabe), est un chanteur algérien de Raï, né à La cité El Firem à Chlef en 1975. Il habite avec sa famille dans le quartier populaire « Hay Ennasr ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Cheb Azzeddine enregistre sa première cassette, en 1998, aux éditions Meftah au centre ville de Chlef.

Son premier album, intitulé Ach Dani Lal Ghorba, a un succès étonnant. Il y évoque le problème des clandestins algériens à l'étranger en général et en France en particulier.

Azzeddine est emprisonné à cause d'une chanson, dans laquelle il évoque la Hougra (injustice) causée par les responsables locaux.

Un révolutionnaire des temps nouveaux, il a cette rage du pays, la rage de changer le mauvais en du bon, changer le pire au meilleur. Il espère en une Algérie pure et pleine d'espoir pour ces générations à venir. Il est la nouvelle fierté du " Bled ", le chanteur Raï qui ne mâche pas ses mots et qui n'hésitent point à dire à voix haute ce que les autres disent tout bas. Il est vrai que ça lui a coûté quelques mois de prison mais Cheb Azzedine ne se taira jamais contre le mauvais fonctionnement de la politique algérienne.

Il sortit son premier album qu'il enregistre sous le label Meftah en 1998. Intitulé "Ach dani lal Ghorba ", il s'est inspiré des problèmes que rencontraient les émigrants clandestins à l'étranger, ce qui offrit à ce premier opus un rapide succès. Mais le bonheur ne demeura pas bien longtemps, Cheb Azzedine fût emprisonné pour avoir sortit sa chanson phare " Chouf el hogra chouf " qui ne manque pas de dénoncer l'injustice causée par des politiciens algériens. Il fut condamné à 12 mois ferme pour diffamation et outrage à corps constitués. Le patron de la maison d'édition Fraternelle n'échappa non plus à la même sentence. Ils doivent tous deux versés une amende à la partie civile à titre de dommages et intérêts pour avoir commercialisé cette chanson.

Il compte plusieurs chansons dans son répertoire comme d'ailleurs ceux traitant les problèmes des algériens clandestins à l'étranger en commençant par la tentation " Jaya mel Paris " en dédiant toute une chanson à " El bhar " cette mer douce mais enragée qui les emmènerait à l'autre bout du monde, " ana oana brit " et " ana nstahel " sont les pures preuves qu'ils assument ses responsabilités au lieu de se lamenter sur son sort, sans pourtant qu'il oublie de donner à la femme sa valeur dans " Karima ", " Chaourat Fatma ". Son registre est bien varié et riche de moralités tirées de ses expériences personnelles. Ses textes considérés comme osés ont été condamnés par la cour mais cela n'empêcha guère de continuer sa carrière toute tracée pour et par le peuple. Il est aujourd'hui l'un des chanteurs les plus populaires d'Algérie.

Il est aujourd'hui dans la catégorie des chanteurs employant des propos engagés pour défendre une cause des plus nobles, un nouveau monde, une nouvelle vie en Algérie avec fraternité et bonté pour le principe de joie et de bonheur, d'Amour et surtout de liberté. Il a cette puissante voix animée de désarroi qui lui vient du fond du cœur pour devenir le nouveau justicier après Chab Hasni.

Discographie[modifier | modifier le code]

Ce chanteur a enregistré :

  • Lommima,
  • dégoutage,
  • El Houcine,
  • Ach djabak liya kheira,
  • Drahmi Ma Hadhrouche,
  • Kahlate Laâyoune, *
  • Lashabe...

Notoriété[modifier | modifier le code]

L'affaire d'emprisonnement de Cheb Azzeddine a été mentionnée dans les observations d'Al Karama pour Human Rights Watch et Algeria-Watch sur le troisième rapport périodique de l'Algérie au Comité des droits de l'homme de l'ONU (audience du 23 juillet 2007).

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Discographie:

http://www.dzmusique.com/music/cheb-azzedine-539