Chaudronnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chaudronnier
Image illustrative de l'article Chaudronnier
Le chaudronnier de Jef Lambeaux.

Code ROME (France) H2902

Chaudronnier est un métier désignant à l'origine celui qui réalise des chaudrons, puis par extension les personnes qui réalisent des enveloppes de corps creux, en métal, et/ou en matière plastique, de toutes natures et toutes destinations.

L'artisan chaudronnier vend le résultat de son savoir-faire « artistique », « technique et manuel » et maîtrise la fabrication « de petite ou moyenne » chaudronnerie, tels que cruchon en cuivre, armure, chaudron etc.

L'ouvrier chaudronnier loue ces compétences « techniques et manuelles » et maîtrise les opérations, de la construction, ou participantes à celles-ci, d'ensembles chaudronnés, tels que :

Historique de la profession[modifier | modifier le code]

Avec l'apparition des métaux, naquit le chaudronnier. Dès la plus haute antiquité, le poêlier, descendant direct du dinandier et du chaudronnier sut travailler le cuivre. Premier des métaux à être travaillés, il resta longtemps la matière de prédilection du chaudronnier. Un des ouvrages les plus connus de cette industrie vieille de plus de 5000 ans est le chaudron.

Les « batteurs de cuivre » apparaissent vers le XVIe siècle principalement implantés à Dinant en Belgique qui à cette époque, fut un grand centre de travail du cuivre.

Le dinandier fit de ce matériau des ouvrages ornementaux et utilitaires aux formes les plus variées, offrant des qualités exceptionnelles par la beauté de leurs matières, par l'harmonie de leurs proportions et l'élégance de leurs formes.

Métier d'avenir[modifier | modifier le code]

Avec l'arrivée des métaux laminés en feuilles, comme l'acier, l'inox, l'aluminium, mais aussi des matières plastiques, la chaudronnerie connaît une grande expansion de ses applications, grâce au chaudronnier, qui en démontrant la capacité d'adaptation des techniques ancestrales, se spécialise dans toutes les industries de pointes :

Mais aussi des travaux publics, du bâtiment, et les différents moyens de transport :

Et même les nouvelles industries:

Le chaudronnier est partout, il utilise aujourd'hui des machines à commandes numériques, de traçage, de découpage, de poinçonnage, de pliage et d'assemblage des éléments d'ensembles chaudronnés.

Répondant ainsi aux besoins, des industries, en pièces aux standards de plus en plus pointus:

  • de précision,
  • de qualité,
  • de sécurité,
  • de maintenance.

Mais il en a fait de même par le passé chaque période de l'histoire nous montre qu'il a su être créatif et innovant.

Dans ce contexte, les bases du métier de chaudronnier élaborées par les anciens n'ont jamais variées et lui donnent les lettres de noblesses qui lui viennent de sa maîtrise du traçage, du formage et de l'assemblage, des métaux en feuilles et des profilés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]