Chaudhry Pervaiz Elahi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chaudhry Pervaiz Elahi
Image illustrative de l'article Chaudhry Pervaiz Elahi
Fonctions
Vice-Premier ministre du Pakistan
25 juin 201216 mars 2013
Premier ministre Raja Pervez Ashraf
Ministre de l'industrie et Ministre de la production défensive du Pakistan
2 mai 201116 mars 2013
Premier ministre Youssouf Raza Gilani
Raja Pervez Ashraf
Chef de l'opposition (officiel)
25 mars 200817 septembre 2008
Prédécesseur Fazal-ur-Rehman
Successeur Nisar Ali Khan
Ministre en chef du Pendjab
29 novembre 200218 novembre 2007
Prédécesseur Shahbaz Sharif
Successeur Shahbaz Sharif
Biographie
Date de naissance 1er novembre 1945 (69 ans)
Lieu de naissance Gujrat, Drapeau de l'Empire britanniques des Indes Inde britannique
Nationalité Drapeau du Pakistan pakistanaise
Parti politique Ligue musulmane du Pakistan (Q)

Chaudhry Pervaiz Elahi (ourdou : چودہری پرویز الہی), né le 1er novembre 1945 à Gujrat, est un homme politique pakistanais. Membre de la Ligue musulmane du Pakistan (Q), il dispose d'un rôle important dans le parti dont son cousin Chaudhry Shujaat Hussain est le président. Alors que la ligue est au pouvoir, Elahi est ministre en chef de la province du Pendjab de 2002 à 2007.

Entré en politique dans les années 1980 tout comme son cousin, Elahi a été élu six fois député provincial au cours de sa carrière, et deux fois député fédéral. Il a successivement occupé les postes de ministre local du Pendjab, président de l'Assemblée provinciale du Pendjab, ministre en chef du Pendjab, ministre fédéral de l'industrie, et enfin vice-Premier ministre. Ancien allié de Nawaz Sharif, il est ensuite devenu un proche du président Pervez Musharraf.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et éducation[modifier | modifier le code]

Chaudhry Pervaiz Elahi est né le 1er novembre 1945 à Gujrat au sein d'une famille possédant des importantes industries dans cette région du nord du Pendjab. Son père, Chaudhry Manzoor Elahi, est le frère de Zahoor Elahi, homme politique assassiné en 1981, lui-même père de Chaudhry Shujaat Hussain[1].

Comme son cousin quelques années après lui, Pervaiz Elahi est diplômé du Forman Christian College University de Lahore en 1967, puis obtient un diplôme en organisation industrielle à Londres. Après avoir terminé ses études, lui et son cousin commence à gérer l'industrie familiale[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Pervaiz Elahi débute sa carrière politique en 1983, quelques années après son cousin Chaudhry Shujaat Hussain. Lors des élections législatives de 1985, il est élu député de l'Assemblée provinciale du Pendjab, et occupe le poste de ministre du développement rural durant huit années, soit pendant les mandats de ministre en chef de Nawaz Sharif puis de Ghulam Haider Wyne. Suite à la défaite de son parti, la Ligue musulmane du Pakistan (N), au cours des élections législatives de 1993, il devient le chef de l'opposition dans l'Assemblée provinciale[1].

Alors que son parti revient au pouvoir suite aux élections législatives de 1997, Pervaiz Elahi est élu président de l'Assemblée provinciale du Pendjab, et occupe ce poste jusqu'en 1999, date à laquelle le coup d'État de Pervez Musharraf renverse le gouvernement de Nawaz Sharif[1]. Choisissant de finalement soutenir le nouveau président Musharraf, il rejoint la Ligue musulmane du Pakistan (Q), nouvelle formation ayant fait scission du parti soutenant Nawaz Sharif. C'est sous cette étiquette qu'il se présente aux élections législatives de 2002, puis est élu pour la sixième fois consécutive député provincial du Pendjab, et devient ensuite ministre en chef de la province[1]. Dirigeant le gouvernement local jusqu’à la fin de son mandant en novembre 2007, son bilan a été salué, notamment en matière d'éducation. Durant cette période, il devient un proche du président Musharraf ainsi que l'un de ses plus importants conseillers[2].

Pervaiz Elahi est élu pour la première fois député à l'Assemblée nationale durant les élections législatives de 2008, remportant 38,97 % des voix face à quatre autres candidats dans la deuxième circonscription d'Attock. Son parti subissant dans le même temps une défaite, il est élu Chef de l'opposition à l'Assemblée nationale du Pakistan le 25 mars 2008. Cela dit, il perd son poste le 17 septembre 2008 quand Nisar Ali Khan est élu à sa place alors que la Ligue musulmane du Pakistan (N) quitte la coalition gouvernementale pour devenir le principal parti d'opposition[3].

En mai 2011, alors que son parti rejoint la coalition gouvernementale menée par le Parti du peuple pakistanais, Chaudhry Pervaiz Elahi devient ministre de la production défensive et ministre de l'industrie dans le gouvernement fédéral en mai 2011, puis est élevé au rang de vice-Premier ministre en juin 2012, une position essentiellement honorifique ne comportant pas de pouvoirs supplémentaires[4],[3].

Lors des élections législatives de 2013, son parti subit une large défaite et est largement marginalisé, ne remportant que deux sièges à l'Assemblée nationale, dont Pervaiz Elahi lui-même, élu dans la deuxième circonscription de Gujrat avec environ 39 % des voix, battant son principale rival de la Ligue musulmane du Pakistan (N)[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Ch. Pervaiz Elahi », sur Pakistan Herald (consulté le 10 mars 2014)
  2. (en) « Nawaz went back on his promise to Pervaiz », sur Dawn.com,‎ 4 décembre 2010 (consulté le 10 mars 2014)
  3. a et b (en) Heba Islam, « Chaudhry Pervaiz Elahi », sur Dawn.com,‎ 30 avril 2013 (consulté le 10 mars 2014)
  4. (en) « Chaudhry Pervez Elahi new deputy prime minister », sur The Express Tribune,‎ 25 juin 2012 (consulté le 10 mars 2014)
  5. (en) « NA-105 (GUJRAT-II) Result », sur le site de la Commission électorale du Pakistan (consulté le 10 mars 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]