Chasse au trésor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les enfants sont initiés très tôt à la chasse au trésor dans les jardins particuliers les lendemains de Pâques.

Une chasse au trésor est une épreuve ludique où les participants, généralement regroupés en équipes, doivent trouver un cadeau (le « trésor ») dissimulé par les organisateurs. Des indices sont généralement fournis pour permettre d'arriver au but. Les chasses au trésor sont des activités très prisées pour animer des anniversaires d'enfants. L'avènement d'internet a permis aux éditeurs (exemple de site spécialisé) de démocratiser le jeu en le dématérialisant sous forme d'un fichier téléchargeable qui comprend en général tous les éléments nécessaires à la mise en place du jeu mais aussi parfois les accessoires comme les cartes d'invitation ou les diplômes.

La chasse au trésor s'entend également dans la vaste activité inaugurée en Occident depuis l'avènement des Grandes découvertes ; les chasseurs de trésor ont alimenté les cohortes d'explorateurs pour expéditions dans les zones les plus reculées du globe, ou dans des fouilles d'épaves (voir l'article anglais (en) Treasure hunting). Dans la plupart des États européens, les trésors découverts dans le sous-sol appartiennent à l'État s'ils ne peuvent être attribués à une famille en particulier. Celui qui les découvre bénéficie d'une petite indemnité de la part de l'État. Le Royaume-Uni a promulgué en 1996 le Treasure Act : les musées britanniques rachètent alors au prix du marché les trésors découverts par les amateurs, dont un certain nombre à l'aide de détecteurs de métaux[1]. Toutes les traces de l'existence humaine qui sont immergées (ou étaient immergées) ont une valeur historique et archéologique. Cet héritage culturel est protégé par la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique. Afin de préserver cet héritage, seuls les scientifiques peuvent accéder, étudier et manipuler les trésors qui se trouvent dans les fonds marins[2].

Chasses au trésor célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mary Jordan, In Britain, Guys With Metal Detectors Find Respect Along With History, Washington Post, 11 mai 2009.
  2. UNESCO, [1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]