Charte de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Charte de Paris pour une nouvelle Europe (ou Charte de Paris) est une charte de l'organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) signée le 21 novembre 1990, suite à la chute des régimes communistes en Europe. Elle a été établi sur la base des accords d'Helsinki et a été plus tard amendée dans la Charte pour la sécurité européenne de 1999. Tous les pays membres de l'OSCE n'ont cependant pas signé le traité.

Cette charte est l'une des nombreuses tentatives de saisir l'occasion de la chute du communisme en invitant activement les anciens pays du bloc de l'Est à rejoindre l'Occident. Il a été comparé au Traité de Versailles de 1919 et au Congrès de Vienne de 1815, du fait de son ambition grandiose de remodeler l'Europe. En effet, la charte de Paris peut être assimilée à une conférence de paix de la guerre froide : la perestroïka avait définitivement mis fin à la division idéologique et politique du rideau de fer, marquant la victoire du modèle occidental.

La Charte met en place un Bureau des élections libres (plus tard rebaptisé « Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme ») à Varsovie ainsi qu'un centre de prévention des conflits à Vienne. En 1992, un secrétaire-général est nommé. Il a par ailleurs été convenu que les ministres des Affaires étrangères des pays de l'OSCE se convoquent régulièrement pour des consultations politiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]