Charlton Comics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlton (homonymie).

Charlton Comics

Description de cette image, également commentée ci-après
upright=
Description de cette image, également commentée ci-après
upright=

Logos de Charlton Comics utilisé de septembre 1967 à septembre 1973, puis à partir de septembre 1973

Création 1946
Disparition 1988
Fondateurs Al Fago
Personnages clés Nick Cuti, Dick Giordano
Forme juridique SA
Siège social Drapeau des États-Unis Derby, Connecticut (États-Unis)
Activité Comics
Produits comics US
Sociétés sœurs Frank Comunale Publications; Charles Publishing Co.

Charlton Comics est le nom d'un éditeur de comics qui exista de 1946 à 1986, connu surtout grâce à plusieurs de ses personnages et certains des auteurs y ayant travaillé.

Division de Charlton Publications, basé à Derby (Connecticut, États-Unis), Charlton Comics publiait une large variété de genres de bandes dessinées incluant:

  • le policier (crime)
  • la science-fiction
  • le western
  • l'horreur
  • la guerre
  • la romance
  • les animaux amusants (« funny animal »)
  • les super-héros

Charlton Comics cherchait souvent à minimiser les coûts au maximum : elle utilise une presse d'occasion durant toute son histoire (presse qui avait servi auparavant à imprimer des boîtes de céréales), publia souvent des histoires non-publiées rachetées à des compagnies en difficulté financière, et payait les plus bas salaires de l'industrie du comics.

Charlton Comics fut le dernier des éditeurs de bandes dessinées américaines à augmenter leur prix de dix cents (0,10 $) à douze cents (0,12 $) au milieu de 1962.

Charlton Comics fut aussi la seule parmi les compagnies de « comic book » à contrôler toutes les aspects de sa compagnie, de l'éditorial à l'impression à la distribution plutôt que faire affaires avec une entité extérieure comme la plupart des autres éditeurs, et ce sous un seul toit, à son quartier général à Derby.

Histoire[modifier | modifier le code]

En mars 1946, le nom Charlton Comics apparaît pour la première fois sur le premier numéro de Marvels of Science (mars 1946).

En 1952, Charlon acquit plusieurs propriétés de Fawcett Publications, qui fermait sa branche Fawcett Comics. Toutefois, Captain Marvel, qui à l'époque faisait l'objet d'une dispute légale entre Fawcett Comics et DC Comics ne fit pas partie de ces acquisitions.

La période la plus notable de l'entreprise fut le milieu des années 1960, durant le Silver Age, quand le directeur éditorial Dick Giordano employa Steve Ditko, le créateur de Spider-Man. Ce fut à cette époque que les super-héros les plus connus de la société, dénommés « Action Heroes », furent créés, tel que

La compagnie avait acquis alors la réputation d'être l'éditeur idéal pour faire ses premiers pas dans le monde du comics. Parmi les jeunes talents qu'elle révéla, on compte:

À la fin des années 1960, tous les titres de super-héros furent arrêtés pour se focaliser sur des adaptations de produits sous licence, tels que:

De nombreux « comics » de guerre furent aussi produits, malgré les virulentes critiques contre la guerre du Viêt Nam.

Le milieu des années 1970 vit une nouvelle vitalité chez l'éditeur avec l'arrivée du groupe nommé « CPL Gang » et la publication de titres comme:

Un fanzine nommé Charlton Bullseye fut aussi produit et était consacré à du matériel inédit (comme la dernière histoire de Captain Atom).

Mais en 1978, la plupart des titres avaient disparu et les nouveaux talents étaient partis, la plupart chez Marvel Comics. Malgré quelques tentatives de relance, la compagnie ferma ses portes en 1986.

Auparavant, à la recherche de liquidité, Charlton vendit la plupart de ses super-héros en 1983 à DC ComicsDick Giordano était alors directeur éditorial. Ils devaient au départ être utilisé pour la mini-série Watchmen d'Alan Moore et Dave Gibbons, mais DC décida finalement de les garder pour un autre usage. Alan Moore développa alors de nouveaux personnages, fortement inspirés de ceux achetés à Charlton. Les héros accquis de Charlton furent plutôt intégrés à la gamme principale de super-héros de DC, comme par exemple Blue Beetle qui après des années d'inexploitation eut un rôle crucial dans Crisis on Infinite Earths.

Bien que les personnages originellement provenant de Charlton aient sombré quelque peu dans l'oubli pendant les années 1990, ils ont fait récemment un retour en force, comme Blue Beetle dans Countdown to Infinite Crisis, Nightshade dans Days of Vengeance, Captain Atom dans Superman/Batman ou Question dans une mini-série qui lui était consacrée.

Séries[modifier | modifier le code]

Biblioraphie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Benton, « Charlton Comics », The Comics Book in America. An Illustrated History, Dallas : Taylor Publishing Company, 1989, p. 98-99.

Lien externe[modifier | modifier le code]