Charlotte de Bourbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charlotte de Bourbon et son époux Jean II de Lusignan, roi de Chypre et de Jérusalem

Charlotte de Bourbon, par son mariage reine de Chypre, est née en 1388 et morte le . C'est une fille de Jean comte de la Marche et de Vendôme et de Catherine de Vendôme.

Les raisons de son mariage avec Janus de Lusignan (° 1375 - † 1432), roi de Chypre, ne sont pas clairement connues. Sans doute le roi de Chypre cherchait-il un appui auprès du royaume de France. En effet, le royaume de Chypre était depuis trente ans sous le protectorat de la république de Gênes, qui s'était accaparé le monopole du commerce chypriote, privant le trône de ses moyens financiers. Le royaume de France était suffisamment puissant pour menacer Gênes et lui faire abandonner le protectorat. Par sa mère Jeanne de Bourbon, le roi Charles VI est un cousin issu de germain de Charlotte. Le roi de France était régulièrement sujet à des accès de démence et le roi d'Angleterre en profite pour envahir le royaume et battre la chevalerie française à Azincourt en 1415, plongeant le royaume dans la guerre pour plusieurs décennies, et réduisant à néant les espoirs chypriote. Le protectorat génois n'était pas le seul problème du royaume : en 1426, les Mamelouks débarquent dans l'île, prennent Nicosie et repartent avec de nombreux prisonniers et un important butin. Le roi Janus meurt peu après[1].

Le mariage est célébré par procuration à Melun le , puis Charlotte se rend à Chypre. Le mariage définitif est célébré dans la cathédrale Sainte Sophie de Nicosie le . De ce mariage sont nés[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Grousset, L'Empire du Levant : Histoire de la Question d'Orient, Paris, Payot, coll. « Bibliothèque historique »,‎ 1949 (réimpr. 1979), 648 p. (ISBN 2-228-12530-X), p. 350-3.
  2. Foundation for Medieval Genealogy : « Cyprus (Janus) ».