Charlie Morton (baseball, 1983)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Charlie Morton (lanceur))
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Charlie Morton Baseball pictogram.svg
Charlie Morton on July 30, 2014.jpg
Pirates de Pittsburgh - No  50
Lanceur partant
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
14 juin 2008
Statistiques de joueur (2008-2014)
Victoires-défaites 36-61
Moyenne de points mérités 4,50
Retraits sur des prises 515
Équipes

Charles A. Morton (né le 12 novembre 1983 à Flemington, New Jersey, États-Unis) est un lanceur droitir de baseball évoluant dans les Ligues majeures avec les Pirates de Pittsburgh.

Carrière[modifier | modifier le code]

Braves d'Atlanta[modifier | modifier le code]

Charlie Morton en 2008 avec les Braves d'Atlanta.

Dès la fin de ses études secondaires à la Joel Barlow High School de Redding (Connecticut), Charlie Morton est drafté le 4 juin 2002 par les Braves d'Atlanta au troisième tour de sélection (95e choix)[1].

Morton passe six saisons en ligues mineures au sein de l'organisation des Braves, sous les couleurs des GCL Braves (Rk, 2002), Danville Braves (Rk, 2003), Rome Braves (A, 2004-2005), Myrtle Beach Pelicans (A+, 2006), Mississippi Braves (AA, 2007) et Richmond Braves (AAA, 2008) avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 14 juin 2008 et enregistre à cette occasion sa première victoire au plus haut niveau[2].

Pirates de Pittsburgh[modifier | modifier le code]

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Relégué en Triple-A en début de saison 2009, il est transféré chez les Pirates de Pittsburgh le 3 juin 2009 avec le lanceur Jeff Locke et le voltigeur Gorkys Hernández en retour du voltigeur Nate McLouth[3]. Morton effectue ses débuts sous l'uniforme des Pirates le 10 juin[4]. Il débute la partie mais ne reste sur le monticule qu'une seule manche (un coup sûr et aucun point accordé) en raison du réveil d'une blessure[5].

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, une blessure éloigne Morton des terrains de ligue majeure pendant trois mois, du 27 mai au 29 août. En début de saison, sa moyenne de points mérités est catastrophique, avec 9,35 lors des dix sorties effectuées du 9 avril au 27 mai pour une victoire et neuf défaites. En fin de saison, sa moyenne de points de mérités est bien meilleure (4,26), pour une victoire et trois défaites[6].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

De retour pour une saison complète en 2011, il effectue 29 départs, conserve une moyenne de points mérités de 3,83 et remporte 10 victoires contre 10 défaites. C'est la meilleure moyenne de points mérités des lanceurs partants des Pirates en 2011 et le second plus haut total de victoires après les 12 gains de Kevin Correia[7]. De tous les lanceurs du baseball majeur, Morton est celui qui accorde en moyenne le moins de coups de circuit à l'adversaire : 0,315 par tranche de 9 manches lancées[8].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Une opération de type Tommy John au coude droit met fin prématurément à sa saison 2012[9]. Avant cette blessure en juin, il effectue neuf départs mais ne remporte que deux victoires contre six défaites, avec une moyenne de points mérités de 4,65.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Morton connaît sa meilleure saison avec les Pirates en 2013, au sein d'un personnel de lanceurs qui présente la 3e meilleure moyenne de points mérités collective de la Ligue nationale[10] et mène le club à une première participation aux éliminatoires en 21 ans. Il amorce 20 matchs, remporte 7 victoires contre 4 défaites et affiche une moyenne de 3,26 points mérités accordés par partie en 116 manches lancées. Morton est le lanceur qui atteint le plus de frappeurs adverses dans la Nationale en 2013, soit 16, un de moins que Justin Masterson de la Ligue américaine[11]. Il fait ses débuts en éliminatoires comme lanceur partant des Pirates le 7 octobre dans le 4e match de la Série de division de la Ligue nationale face aux Cardinals de Saint-Louis[12].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Morton remporte 6 victoires contre 12 défaites en 26 départs en 2014, avec une moyenne de points mérités de 3,72 en 157 manches et un tiers lancées et un nouveau record personnel de 126 retraits sur des prises. Pour la seconde année de suite, il mène la Ligue nationale pour les frappeurs atteints, dominant même cette fois tous ses collègues des majeures avec 19[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[14]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2008 Atlanta 16 15 0 0 4 8 0 74.2 48 6,15
2009 Pittsburgh 18 18 1 1 5 9 0 97.0 62 4,55
2010 Pittsburgh 17 17 0 0 2 12 0 79.2 59 7,57
Totaux 51 50 1 1 11 29 0 251.1 169 5,98

Note: G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2002 Draft - third round » sur baseball-reference.com.
  2. (en) Rapport du match du 14 juin 2008 sur le site officiel de la MLB.
  3. (en) « Pirates land three players for McLouth », le 3 juin 2009, sur le site officiel des Pittsburgh Pirates.
  4. (en) Rapport du match du 10 juin 2009 sur le site officiel de la MLB.
  5. (en) « Karstens comes up big in Pirates win », le 10 juin 2009, sur le site officiel des Pittsburgh Pirates.
  6. (en) Chalie Morton 2010 Pitching Gamelog, sur baseball-reference.com.
  7. (en) Team Pitching, baseball-reference.com.
  8. (en) 2011 Major League Baseball Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  9. (en) Charlie Morton has elbow surgery, Associated Press, 14 juin 2012.
  10. (en) Team & League Standard Pitching, baseball-reference.com.
  11. (en) 2013 Major League Baseball Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  12. (en) Cardinals-Pirates NLDS Game 4 preview: Wacha vs. Morton, Matt Snyder, CBS Sports, 7 octobre 2013.
  13. (en) 2014 Major League Baseball Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  14. (en) Statistiques de Charlie Morton en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]