Charlie Huddy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charlie Huddy

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 2 juin 1959,
Oshawa (Canada)
Entraîneur adjoint
Équipe LNH Jets de Winnipeg
A entraîné Stars de Dallas (adj.)
Oilers d'Edmonton (adj.)
Rangers de New York (adj.)
ECHL
Blizzard de Huntington
Activité Depuis 1997
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Oilers d'Edmonton
Kings de Los Angeles
Sabres de Buffalo
Blues de Saint-Louis
LAH
Americans de Rochester
LCH
Apollos de Houston
Wind de Wichita
Carrière pro. 19791997

Charles William Huddy, dit Charlie Huddy (né le 2 juin 1959 à Oshawa, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel retraité de hockey sur glace devenu entraîneur-adjoint.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur jamais sélectionné lors d'un repêchage de la Ligue nationale de hockey, Charlie Huddy devient joueur professionnel en 1979 après avoir disputé deux saisons avec les Generals d'Oshawa de l'Association de hockey de l'Ontario. Il signe alors un contrat en tant qu'agent libre avec les Oilers d'Edmonton qui en sont à leur première saison en LNH. Huddy rejoint pour la saison suivante le club affilié aux Oilers dans la Ligue centrale de hockey, les Apollos de Houston.

Disputant principalement la saison 1980-81 avec le Wind de Wichita de la LCH, il est néanmoins appelé à disputer douze rencontres avec les Oilers où il inscrit sept points. Satisfaite de ses performances, l'équipe lui offre un poste permanent la saison suivante après qu'il a débuté celle-ci en LCH. Huddy poursuit alors sur sa lancée et dès la saison 1982-83, il obtient sa meilleure saison en carrière alors qu'il récolte 57 points en 76 rencontres en plus de voir les jeunes Oilers s'incliner en finale de la Coupe Stanley face aux Islanders de New York qui sont alors sacrés champion pour la quatrième année de suite.

Cette défaite en finale laisse un goût amer à Huddy et ces coéquipiers, mais les Oilers ne se laissent pas abattre et ils retournent en finale dès la saison suivante contre ces mêmes Islanders et cette fois, il réussissent à mettre la mains sur la première Coupe Stanley de leur histoire. En Septembre 1984, le défenseur est appelé à représenter le Canada à l'occasion de la Coupe Canada où le pays met la main sur la médaille d'or.

De retour avec les Oilers, le défenseur récolte sa deuxième meilleure production de points en carrière lors de la saison 1984-85 alors qu'il cumule 51 points en 80 parties. De plus, il voit son équipe remporter une deuxième Coupe d'affilée alors qu'ils disposent en finale des Flyers de Philadelphie.

Les puissants Oilers ont tout pour remporter une troisième coupe de suite en 1985-86, cependant lors de la finale de conférence qui les opposent aux Flames de Calgary, l'équipe voit son défenseur Steve Smith faire dévier la rondelle sur son propre gardien Grant Fuhr qui ne peut la maitriser à temps. Cette erreur donne ainsi l'avance aux Flames dans la rencontre et incapable de niveler la marque, les Oilers sont éliminé.

Les Oilers prouvent par la suite qu'il s'agissait bien d'une erreur de parcours alors qu'il reviennent en force la saison suivante, remportant leur troisième championnat alors qu'il vainquent en sept rencontres les Flyers. Puis ils réitèrent en 1988 alors qu'il défont en quatre rencontres les Bruins de Boston pour ainsi mettre la mains sur leur quatrième titre en cinq ans.

Malgré la perte du joueur étoile Wayne Gretzky qui fut échangé aux Kings de Los Angeles au cours de l'été, Huddy voit l'équipe rester dominante et ainsi ils retournent jusqu'en finale de conférence où ils s'inclinent cependant face aux Flames. Mené la saison suivante par des joueurs aguérits tel Huddy, Mark Messier, Jari Kurri en plus d'un solide gardien en Bill Ranford, les Oilers remportent une cinquième Coupe Stanley.

Le défenseur reste une saison de plus avec les Oilers avant de passer aux mains des Kings de Los Angeles. Huddy ne doit pas attendre longtemps avant de retourner en finale alors qu'en 1992-93 il voit les Kings mené par Gretzky s'incliner face aux Canadiens de Montréal.

Après avoir débuté la saison 1994-95 avec les Kings, ceux-ci l'échange aux Sabres de Buffalo en retour notamment de son ancien coéquipier chez les Oilers, Grant Fuhr. Il reste avec Buffalo un an avant d'être cédé durant la saison 1995-96 aux Blues de Saint-Louis avec qui il ne dispute que douze rencontres avant de retourner avec l'organisation des Sabres pour une saison supplémentaire[1].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Huddy annonce son retrait de la compétition à l'été 1997 mais ne reste pas hors du hockey longtemps alors qu'il accepte le poste d'entraineur-chef du Blizzard de Huntington de la ECHL. Il ne reste à la barre de l'équipe qu'une saison où il conserve une fiche de 34 victoires pour 29 revers et voit son équipe s'incliner au premier tour des séries éliminatoires.

Il rejoint en 1998 les Rangers de New York pour qui il agit durant deux saisons en tant qu'entraîneur-adjoint puis il accepte les mêmes fonctions à l'été 2000 pour les Oilers d'Edmonton. Huddy reste durant huit saisons avant d'obtenir le poste d'adjoint chez les Stars de Dallas en 2009.

En juillet 2011, il devient entraîneur-adjoint de la nouvelle formation des Jets de Winnipeg.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1977-78 Generals d'Oshawa AHO 59 17 18 35 81 6 2 1 3 10
1978-79 Generals d'Oshawa AHO 64 20 38 58 108 5 3 4 7 12
1979-80 Apollos de Houston LCH 79 14 34 48 46 6 1 0 1 2
1980-81 Oilers d'Edmonton LNH 12 2 5 7 6          
1980-81 Wind de Wichita LCH 47 8 36 44 71 17 3 11 14 10
1981-82 Oilers d'Edmonton LNH 41 4 11 15 46 5 1 2 3 14
1981-82 Wind de Wichita LCH 32 7 19 26 51          
1982-83 Oilers d'Edmonton LNH 76 20 37 57 58 15 1 6 7 10
1983-84 Oilers d'Edmonton LNH 75 8 34 42 43 12 1 9 10 8
1984-85 Oilers d'Edmonton LNH 80 7 44 51 46 18 3 17 20 17
1985-86 Oilers d'Edmonton LNH 76 6 35 41 55 7 0 2 2 0
1986-87 Oilers d'Edmonton LNH 58 4 15 19 35 21 1 7 8 21
1987-88 Oilers d'Edmonton LNH 77 13 28 41 71 13 4 5 9 10
1988-89 Oilers d'Edmonton LNH 76 11 33 44 52 7 2 0 2 4
1989-90 Oilers d'Edmonton LNH 70 1 23 24 56 22 0 6 6 11
1990-91 Oilers d'Edmonton LNH 53 5 22 27 32 18 3 7 10 10
1991-92 Kings de Los Angeles LNH 56 4 19 23 43 6 1 1 2 10
1992-93 Kings de Los Angeles LNH 82 2 25 27 64 23 1 4 5 12
1993-94 Kings de Los Angeles LNH 79 5 13 18 71          
1994-95 Kings de Los Angeles LNH 9 0 1 1 6          
Sabres de Buffalo LNH 32 2 4 6 36 3 0 0 0 0
1995-96 Sabres de Buffalo LNH 52 5 5 10 59          
Blues de Saint-Louis LNH 12 0 0 0 6 13 1 0 1 8
1996-97 Sabres de Buffalo LNH 1 0 0 0 0          
1996-97 Americans de Rochester LAH 63 6 8 14 36 4 0 0 0 0
Totaux LNH 1 017 99 354 453 785 183 19 66 85 135

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Année Équipe Édition  PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1984 Drapeau du Canada Canada Coupe Canada 7 0 2 2 2 médaille d'or Médaille d'or

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Historique du joueur sur www.legendsofhockey.net.
  2. (en) Fiche de carrière sur www.hockeydb.com et sur www.nhl.com.