Charles de Prusse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le prince Charles de Prusse par Franz Krüger (1852).

Frédéric Charles Alexandre de Hohenzollern, prince de Prusse, né le 29 juin 1801 et décédé le 21 janvier 1883, est un membre de la Maison royale de Prusse et de fait un officier de l'armée Prussienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles de Prusse est le troisième fils et le cinquième enfant du roi Frédéric Guillaume III de Prusse (1770-1840) et de son épouse la princesse Louise de Mecklembourg-Strelitz (1776-1810).

En 1806, la Prusse est défaite par les armées napoléoniennes mais une politique intelligente lui permet de préparer la revanche. La reine Louise est l'âme de la résistance mais meurt prématurément en 1810. La Prusse fait partie des puissances qui vainquent l' "ogre corse" en 1814 et 1815. Le Congrès de Vienne lui donne, à défaut de la Saxe, toute la rive gauche du Rhin et une frontière commune avec la France. En 1817, la princesse Charlotte, sœur aînée de Charles, épouse le tsar Nicolas Ier de Russie.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Le prince Charles de Prusse intègre l'armée prussienne à l'âge de dix ans, en 1811. Treize ans plus tard, il est promu au grade de major général puis reçoit le commandement de la IIe division des Gardes. Il est fait général d'infanterie en 1844 puis est nommé inspecteur général de l'Armée en 1848. Il est finalement nommé responsable de l'artillerie et Generalfeldzeugmeister en 1854.

De 1864 à 1866, Charles de Prusse est également gouverneur de Mayence. Ultra-conservateur, il veut faire traduire en conseil de guerre son neveu le libéral Kronprinz Frédéric.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Circonvenus par leur sœur la tsarine qui, de Saint-Petersbourg, veille sur les intérêts de ses frères, les princes Guillaume et Charles de Prusse s'apprêtent à épouser les princesses de Saxe-Weimar. L'aîné des deux princes, Guillaume, devant épouser Marie, l'aînée des princesses; Charles, le cadet devant épouser Augusta la cadette. Cependant, lors de leur première rencontre, Charles et Marie s'éprennent l'un de l'autre tandis que Guillaume - qui ne peut oublier un amour malheureux - se résigne à épouser Augusta. Les deux couples seront toujours rivaux.

Le 26 mai 1827, Charles épouse, à Charlottenbourg, la princesse Marie de Saxe-Weimar-Eisenach (1808-1877), fille du grand-duc Frédéric-Charles de Saxe-Weimar-Eisenach (1783-1853) et de son épouse la grande-duchesse Marie Pavlovna de Russie (1786-1859).

De ce mariage naissent trois enfants :

Ascendance[modifier | modifier le code]