Charles de Mazade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Charles Jean Robert de Mazade

Louis Charles Jean Robert de Mazade, né le 19 mars 1820 à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) et mort le 27 avril 1893[1] à Paris, est un historien et journaliste français. Il est inhumé à Flamarens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

L'acte de naissance indique que « Louis Charles Jean Robert de Mazade de Percin est né le 19 mars 1820 à sept heures du matin de messire Philippe Marie Alphonse Mazade de Percin, procureur du roi près le tribunal civil de cette ville et de dame Eulalie Marguerite Tartanac, mariés, domiciliés en cette ville, rue Royale »[2]. Sa mère Eulalie Tartanac est la fille de Jean Tartanac (1759-1827) élu le 3 septembre 1791 député à l'Assemblée législative.

Activité[modifier | modifier le code]

Employé à la Bibliothèque Mazarine à partir de 1844 et rayé des cadres en 1860 sans jamais avoir exercé. Il fut rédacteur politique de la Revue des Deux Mondes et fut élu membre de l'Académie française en 1882. Ce fut lui qui fut chargé d'écrire l'article nécrologique d'Alfred de Musset pour La Revue des Deux Mondes, le 15 mai 1857. Il rend justice à l'écrivain, que son époque n'estimait pas à sa juste valeur: « Il a fini sa journée avant que le soir fût venu, et il semble emporter avec lui la grâce d'une génération littéraire. »

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Odes (1841)
  • L'Espagne moderne (1855)
  • Les Révolutions de l'Espagne contemporaine, quinze ans d'histoire, 1854-1868 (1859)
  • L'Italie moderne, récits des guerres et des révolutions italiennes (1860)
  • La Pologne contemporaine, récits et portraits de la révolution polonaise (1863)
  • L'Italie et les Italiens, nouveaux récits des guerres et des révolutions italiennes (1864)
  • Deux femmes de la Révolution (Madame Roland, Marie-Antoinette) (1866)
  • Lamartine, sa vie littéraire et politique (1872)
  • La guerre de France : 1870-1871 (1875)
  • Le comte de Cavour (1877)
  • Le comte de Serre, la politique modérée sous la Restauration (1879)
  • Un chancelier d'ancien régime : le règne diplomatique de M. de Metternich (1889)
  • L'Europe et les neutralités, la Belgique et la Suisse (1893)
  • L'Opposition royaliste : Berryer, de Villèle, de Falloux (1894)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bien que le site de l’Académie française donne le 19 avril 1893 comme la date de sa mort, sa nécrologie parue dans Le Figaro du 28 avril 1893 indique qu’il est mort la veille, donc le 27 avril 1893.
  2. Archives départementales du Tarn-et-Garonne, Commune de Castelsarrasin, actes de naissance de 1820, [lire en ligne]