Charles de Bourbon-Siciles (1963)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prince Charles de Bourbon-Siciles (en italien, Carlo di Borbone-Due Sicilie), de son nom complet Carlo Maria Bernardo Gennaro de Bourbon, (Saint-Raphaël, 24 février 1963) est le fils de Ferdinand de Bourbon-Siciles (1926-2008) et de Chantal de Chevron-Villette (1925-2005).

Biographie[modifier | modifier le code]

On connaît le prince Charles de Bourbon-Siciles sous les titres de « duc de Noto » (1963-1973), « duc de Calabre » (1973-2008), « duc de Castro » (2008).

Il est considéré par ses partisans comme le chef de la Maison royale des Deux-Siciles et prétendant au trône des Deux-Siciles, ce qui est contesté par un autre Charles de Bourbon-Siciles (né en 1938), « duc de Calabre », son oncle de la branche espagnole. Il épouse à Monaco le 31 octobre 1998 Camilla Crociani (1971), d'où :

  1. S.A.R. Maria Carolina Chantal Edoarda Beatrice Gennara di Borbone-Due Sicilie (Rome, 23 juin 2003), duchesse de Palerme (2014)[1].
  2. S.A.R. Maria Chiara Amalia Carola Luisa Carmen di Borbone-Due Sicilie (Rome, 1er janvier 2005), duchesse de Capri (2014)[1].

Le prince Charles a accédé au tournant du siècle (donc au nom de son père le roi titulaire Ferdinand IV) aux demandes de ses sujets de jure afin de conforter leur droits sur le banc sous-marin Ferdinandea, reste d’un volcan qui avait émergé en 1831 et que le roi Ferdinand II des Deux-Siciles avait annexé en lui donnant son nom : une plaque a été immergée indiquant que Ferdinandea ERA E SARA SEMPRE DEL POPOLO SICILIANO.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Réconciliation au sein de la famille royale des Deux-Siciles, Noblesse et royautés, 25-01-2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]