Charles de Bourbon-Siciles (1870-1949)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles de Bourbon.
Charles de Bourbon-Siciles (1870-1949)

Charles de Bourbon, né à Gries (ancienne commune devenue un quartier de la ville de Bolzano, en Italie) le 10 novembre 1870, mort à Séville le 11 novembre 1949, était fils d'Alphonse de Bourbon (1841-1934) et d'Antoinette de Bourbon (1851-1938), et petit-fils du roi Ferdinand II des Deux-Siciles. Son état civil complet était Charles Marie François d'Assise Pascal Ferdinand Antoine de Padoue François de Paule Alphonse André Avellin Tancrède de Bourbon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Armoiries du Charles de Bourbon-Siciles.

Il épousa en 1901 la sœur aînée du roi d'Espagne Alphonse XIII, Mercedes de Bourbon (1880-1904), qui était la princesse des Asturies, héritière du trône espagnol depuis 1881.

Quelques jours avant ce mariage, Charles de Bourbon fut nommé infant d'Espagne, avec la condition de renoncer à ses éventuels droits sur le trône aboli du royaume des Deux-Siciles. Naturalisé espagnol, il fit une carrière militaire qui le mena à devenir capitaine général de l'Andalousie puis capitaine général de Catalogne en 1930.

Il eut trois enfants de la princesse des Asturies :

  1. l'infant Alphonse (1901-1964) (qui sera prétendant au trône des Deux-Siciles de 1960 à 1964), héritier du trône espagnol entre la mort de sa mère et la naissance du fils aîné d'Alphonse XIII (donc de 1904 à 1907),
  2. l'infant Ferdinand de Bourbon (1903-1905) (es),
  3. l'infante Isabelle-Alphonsine Marie Thérèse Antoinette Christine Mercedes Caroline Adélaïde Raphaëlle (Madrid, 10 octobre 1904-Madrid, 18 juillet 1985), qui épouse à Madrid le 9 mars 1929 le comte Jan Zamoyski.

Après son veuvage, l'infant Charles épousa en deuxièmes noces en 1907 Louise d'Orléans (1882-1958), fille de Philippe d'Orléans (1838-1894), « comte de Paris » et de Marie-Isabelle d'Orléans (1848-1919). Ils eurent quatre enfants, assimilés aux infants d'Espagne mais sans recevoir ce titre :

  1. Charles (1908-1936), prince des Deux-Siciles, qui meurt dans les rangs nationalistes pendant la guerre civile espagnole.
  2. María de los Dolores (1909-1996), qui épouse, en 1937, le prince polonais Auguste Joseph Czartoryski (1907-1946),
  3. María de las Mercedes (1910-2000), mère du roi Juan-Carlos (qui est donc Bourbon tant du côté paternel que du côté maternel).
  4. María de la Esperanza (1914-2005), qui épouse en 1944 le prince Pierre Gaston d'Orléans-Bragance, prince du Brésil.

À travers sa fille María de las Mercedes, Charles de Bourbon est le grand-père maternel du roi Juan Carlos.

Charles de Bourbon et sa deuxième épouse sont enterrés à Séville, dans la crypte de l'église du Divin-Sauveur. L'infante Elena a déposé son bouquet de mariée sur leur tombe le jour de son union avec Jaime de Marichalar.