Charles de Bourbon-Siciles (1870-1949)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles de Bourbon.

Charles de Bourbon-Deux-Siciles

Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles.

Biographie
Titulature Prince des Deux-Siciles
Infant d’Espagne, prince des Asturies
Dynastie Maison de Bourbon-Siciles
Maison de Bourbon (officiellement)
Nom de naissance Carlo Maria Francesco di Assisi Pasquale Fernando Antonio di Padova Francesco di Paola Alfonso Andrea Avelino Tancredi di Borbone
Naissance
Gries (Autriche-Hongrie)
Décès (à 79 ans)
Séville (Espagne)
Sépulture Crypte de l’église du Divin-Sauveur de Séville
Père Alphonse de Bourbon-Deux-Siciles, comte de Caserte
Mère Antoinette de Bourbon-Deux-Siciles
Conjoint María de las Mercedes, princesse des Asturies
Louise d’Orléans
Enfants

Alphonse, duc de Calabre
Ferdinand (es)
Isabelle-Alphonsine (es)


Charles
María de las Dolores (it)
María de las Mercedes
María de la Esperanza
Religion Catholicisme romain
Description de l'image Coat of arms of Prince Carlos of Bourbon-Two Sicilies (1870-1949)-External Ornaments as Infante of Spain.svg.

Le prince Charles (ou Charles-Tancrède) de Bourbon-Deux-Siciles (en italien, Carlo Tancredi di Borbone-Due Sicilie), devenu l’infant Charles (en espagnol, don Carlos de Borbón y Borbón), né le à Gries, en Autriche-Hongrie, et mort le à Séville, en Espagne, est un prince de la maison de Bourbon-Siciles devenu membre de la famille royale d’Espagne en épousant l’infante María de las Mercedes. Par son second mariage avec la princesse Louise d’Orléans, le prince est le grand-père de Juan Carlos au travers de sa fille María de las Mercedes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il épousa en 1901 la sœur aînée du roi d'Espagne Alphonse XIII, Mercedes de Bourbon (1880-1904), qui était la princesse des Asturies, héritière du trône espagnol depuis 1881.

Quelques jours avant ce mariage, Charles de Bourbon fut nommé infant d'Espagne, avec la condition de renoncer à ses éventuels droits sur le trône aboli du royaume des Deux-Siciles. Naturalisé espagnol, il fit une carrière militaire qui le mena à devenir capitaine général de l'Andalousie puis capitaine général de Catalogne en 1930.

Il eut trois enfants de la princesse des Asturies :

  1. l'infant Alphonse (1901-1964) (qui sera prétendant au trône des Deux-Siciles de 1960 à 1964), héritier du trône espagnol entre la mort de sa mère et la naissance du fils aîné d'Alphonse XIII (donc de 1904 à 1907),
  2. l'infant Ferdinand de Bourbon (1903-1905) (es),
  3. l'infante Isabelle-Alphonsine Marie Thérèse Antoinette Christine Mercedes Caroline Adélaïde Raphaëlle (Madrid, 10 octobre 1904-Madrid, 18 juillet 1985), qui épouse à Madrid le 9 mars 1929 le comte Jan Zamoyski.

Après son veuvage, l'infant Charles épousa en deuxièmes noces en 1907 Louise d'Orléans (1882-1958), fille de Philippe d'Orléans (1838-1894), « comte de Paris » et de Marie-Isabelle d'Orléans (1848-1919). Ils eurent quatre enfants, assimilés aux infants d'Espagne mais sans recevoir ce titre :

  1. Charles (1908-1936), prince des Deux-Siciles, qui meurt dans les rangs nationalistes pendant la guerre civile espagnole.
  2. María de los Dolores (1909-1996), qui épouse, en 1937, le prince polonais Augustyn Józef Czartoryski (1907-1946),
  3. María de las Mercedes (1910-2000), mère du roi Juan-Carlos (qui est donc Bourbon tant du côté paternel que du côté maternel).
  4. María de la Esperanza (1914-2005), qui épouse en 1944 le prince Pierre Gaston d'Orléans-Bragance, prince du Brésil.

À travers sa fille María de las Mercedes, Charles de Bourbon est le grand-père maternel du roi Juan Carlos.

Charles de Bourbon et sa deuxième épouse sont enterrés à Séville, dans la crypte de l'église du Divin-Sauveur. L'infante Elena a déposé son bouquet de mariée sur leur tombe le jour de son union avec Jaime de Marichalar.

Titres et honneurs[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

  • 10 novembre 1870 — 7 février 1901 : Son Altesse Royale le prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles
  • 7 février 1901 — 14 avril 1931 : Son Altesse Royale l’infant Charles d’Espagne
  • 14 avril 1931 — 11 novembre 1949 : Son Altesse Royale l’« infant Charles d’Espagne »

Honneurs[modifier | modifier le code]

Chevalier de l’ordre illustre et royal de la Toison d’or Chevalier de l’ordre illustre et royal de la Toison d’or (7 février 1901)[1]
Collier de l’ordre royal et distingué de Charles III Collier de l’ordre royal et distingué de Charles III (7 février 1901)[2]
Grand-maître de l’ordre royal d’Isabelle la Catholique Grand-croix de l’ordre royal d’Isabelle la Catholique (7 février 1901)[3]
Grand commandant de l’ordre militaire d’Alcantara (21 mars 1901)[4]
Grand-croix (division rouge) de l’ordre du Mérite militaire Grand-croix (division rouge) de l’ordre du Mérite militaire (4 mai 1910)[5]
Grand-croix du Mérite naval Grand-croix (division blanche) de l’ordre du Mérite naval (es) (10 octobre 1923)[6]
Grand-maître de l’ordre royal des dames nobles de la reine Marie-Louise Grand-maître de l’ordre royal des dames nobles de la reine Marie-Louise (depuis le 14 mai 1977)
Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Ferdinand Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Ferdinand (depuis le 22 novembre 1975)
Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde (depuis le 22 novembre 1975)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (es) « Real decreto nombrando D. Carlos de Borbón y Borbón Gaballero de la Insigne Orden del Toisón de Oro », Gaceta de Madrid,‎ (lire en ligne)
  2. [PDF] (es) « Real decreto concediendo a D. Carlos de Borbón y Borbón el Collar de la Real y distinguida Orden de Carlos III », Gaceta de Madrid,‎ (lire en ligne)
  3. [PDF] (es) « Real decreto concediendo a D. Carlos de Borbón y Borbón la Gran Cruz de la Real Orden de Isabel la Católica », Gaceta de Madrid,‎ (lire en ligne)
  4. [PDF] (es) « Real decreto concediendo a D. Carlos de Borbón y Borbón la Dignidad de Comendador Mayor de la Orden militar de Alcántara », Gaceta de Madrid,‎ (lire en ligne)
  5. [PDF] (es) « Real decreto concediendo la Gran Cruz de la Ordren del Mérito Militar con distintivo rojo al General de división D. Carlos de Borbón y Borbón, Infante de España », Gaceta de Madrid,‎ (lire en ligne)
  6. [PDF] (es) « Real decreto concediendo la Gran Cruz de la Ordren del Mérito Naval al Capitán general de la secunda Región D. Carlos de Borbón y Borbón, Infante de España », Gaceta de Madrid,‎ (lire en ligne)