Charles de Bourbon-Siciles (1870-1949)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles de Bourbon.

Charles de Bourbon-Deux-Siciles

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles.

Biographie
Titulature Prince des Deux-Siciles
Infant d’Espagne, prince des Asturies
Dynastie Maison de Bourbon-Siciles
Maison de Bourbon (officiellement)
Nom de naissance Carlo Maria Francesco di Assisi Pasquale Fernando Antonio di Padova Francesco di Paola Alfonso Andrea Avelino Tancredi di Borbone
Naissance 10 novembre 1870
Gries (Autriche-Hongrie)
Décès 11 novembre 1949 (à 79 ans)
Séville (Espagne)
Sépulture Crypte de l’église du Divin-Sauveur de Séville
Père Alphonse de Bourbon-Deux-Siciles, comte de Caserte
Mère Antoinette de Bourbon-Deux-Siciles
Conjoint María de las Mercedes, princesse des Asturies
Louise d’Orléans
Enfants Alphonse, duc de Calabre
Ferdinand (es)
Isabelle-Alphonsine (es)
Charles
María de las Dolores (it)
María de las Mercedes
María de la Esperanza
Religion Catholicisme romain
alt=Description de l'image Coat of arms of Prince Carlos of Bourbon-Two Sicilies (1870-1949)-External Ornaments as Infante of Spain.svg.

Le prince Charles (ou Charles-Tancrède) de Bourbon-Deux-Siciles (en italien, Carlo Tancredi di Borbone-Due Sicilie), devenu l’infant Charles (en espagnol, don Carlos de Borbón y Borbón), né le 10 novembre 1870 à Gries, en Autriche-Hongrie, et mort le 11 novembre 1949 à Séville, en Espagne, est un prince de la maison de Bourbon-Siciles devenu membre de la famille royale d’Espagne en épousant l’infante María de las Mercedes. Par son second mariage avec la princesse Louise d’Orléans, le prince est le grand-père de Juan Carlos au travers de sa fille María de las Mercedes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il épousa en 1901 la sœur aînée du roi d'Espagne Alphonse XIII, Mercedes de Bourbon (1880-1904), qui était la princesse des Asturies, héritière du trône espagnol depuis 1881.

Quelques jours avant ce mariage, Charles de Bourbon fut nommé infant d'Espagne, avec la condition de renoncer à ses éventuels droits sur le trône aboli du royaume des Deux-Siciles. Naturalisé espagnol, il fit une carrière militaire qui le mena à devenir capitaine général de l'Andalousie puis capitaine général de Catalogne en 1930.

Il eut trois enfants de la princesse des Asturies :

  1. l'infant Alphonse (1901-1964) (qui sera prétendant au trône des Deux-Siciles de 1960 à 1964), héritier du trône espagnol entre la mort de sa mère et la naissance du fils aîné d'Alphonse XIII (donc de 1904 à 1907),
  2. l'infant Ferdinand de Bourbon (1903-1905) (es),
  3. l'infante Isabelle-Alphonsine Marie Thérèse Antoinette Christine Mercedes Caroline Adélaïde Raphaëlle (Madrid, 10 octobre 1904-Madrid, 18 juillet 1985), qui épouse à Madrid le 9 mars 1929 le comte Jan Zamoyski.

Après son veuvage, l'infant Charles épousa en deuxièmes noces en 1907 Louise d'Orléans (1882-1958), fille de Philippe d'Orléans (1838-1894), « comte de Paris » et de Marie-Isabelle d'Orléans (1848-1919). Ils eurent quatre enfants, assimilés aux infants d'Espagne mais sans recevoir ce titre :

  1. Charles (1908-1936), prince des Deux-Siciles, qui meurt dans les rangs nationalistes pendant la guerre civile espagnole.
  2. María de los Dolores (1909-1996), qui épouse, en 1937, le prince polonais Augustyn Józef Czartoryski (1907-1946),
  3. María de las Mercedes (1910-2000), mère du roi Juan-Carlos (qui est donc Bourbon tant du côté paternel que du côté maternel).
  4. María de la Esperanza (1914-2005), qui épouse en 1944 le prince Pierre Gaston d'Orléans-Bragance, prince du Brésil.

À travers sa fille María de las Mercedes, Charles de Bourbon est le grand-père maternel du roi Juan Carlos.

Charles de Bourbon et sa deuxième épouse sont enterrés à Séville, dans la crypte de l'église du Divin-Sauveur. L'infante Elena a déposé son bouquet de mariée sur leur tombe le jour de son union avec Jaime de Marichalar.

Titres et honneurs[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

  • 10 novembre 1870 — 7 février 1901 : Son Altesse Royale le prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles
  • 7 février 1901 — 14 avril 1931 : Son Altesse Royale l’infant Charles d’Espagne
  • 14 avril 1931 — 11 novembre 1949 : Son Altesse Royale l’« infant Charles d’Espagne »

Honneurs[modifier | modifier le code]

Chevalier de l’ordre illustre et royal de la Toison d’or Chevalier de l’ordre illustre et royal de la Toison d’or (7 février 1901)[1]
Collier de l’ordre royal et distingué de Charles III Collier de l’ordre royal et distingué de Charles III (7 février 1901)[2]
Grand-maître de l’ordre royal d’Isabelle la Catholique Grand-croix de l’ordre royal d’Isabelle la Catholique (7 février 1901)[3]
Grand commandant de l’ordre militaire d’Alcantara (21 mars 1901)[4]
Grand-croix (division rouge) de l’ordre du Mérite militaire Grand-croix (division rouge) de l’ordre du Mérite militaire (4 mai 1910)[5]
Grand-croix du Mérite naval Grand-croix (division blanche) de l’ordre du Mérite naval (es) (10 octobre 1923)[6]
Grand-maître de l’ordre royal des dames nobles de la reine Marie-Louise Grand-maître de l’ordre royal des dames nobles de la reine Marie-Louise (depuis le 14 mai 1977)
Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Ferdinand Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Ferdinand (depuis le 22 novembre 1975)
Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde (depuis le 22 novembre 1975)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (es) « Real decreto nombrando D. Carlos de Borbón y Borbón Gaballero de la Insigne Orden del Toisón de Oro », Gaceta de Madrid,‎ 7 février 1901 (lire en ligne)
  2. [PDF] (es) « Real decreto concediendo a D. Carlos de Borbón y Borbón el Collar de la Real y distinguida Orden de Carlos III », Gaceta de Madrid,‎ 7 février 1901 (lire en ligne)
  3. [PDF] (es) « Real decreto concediendo a D. Carlos de Borbón y Borbón la Gran Cruz de la Real Orden de Isabel la Católica », Gaceta de Madrid,‎ 7 février 1901 (lire en ligne)
  4. [PDF] (es) « Real decreto concediendo a D. Carlos de Borbón y Borbón la Dignidad de Comendador Mayor de la Orden militar de Alcántara », Gaceta de Madrid,‎ 21 mars 1901 (lire en ligne)
  5. [PDF] (es) « Real decreto concediendo la Gran Cruz de la Ordren del Mérito Militar con distintivo rojo al General de división D. Carlos de Borbón y Borbón, Infante de España », Gaceta de Madrid,‎ 4 mai 1910 (lire en ligne)
  6. [PDF] (es) « Real decreto concediendo la Gran Cruz de la Ordren del Mérito Naval al Capitán general de la secunda Región D. Carlos de Borbón y Borbón, Infante de España », Gaceta de Madrid,‎ 10 octobre 1923 (lire en ligne)