Charles de Beauvau-Craon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Beauvau.
Charles de Beauvau-Craon
Charles de Beauvau
Charles de Beauvau
Fonctions
Sénateur du Second Empire
20 janvier 185214 mars 1864
Élection (nomination par décret)
Président Louis-Napoléon Bonaparte
Biographie
Date de naissance 7 mars 1793
Lieu de naissance Londres
Date de décès 14 mars 1864 (à 71 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique Parti bonapartiste

Charles Juste François Victurnien de Beauvau-Craon, 4e prince de Beauvau, Grand d'Espagne, né à Londres le 7 mars 1793 et mort le 14 mars 1864 est un militaire homme politique français du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles-Just de Beauvau-Craon servit le premier Empire comme officier de carabiniers, et assista à la plupart des campagnes de Napoléon Ier. Il était à la retraite de Russie où il se distingua. Grièvement blessé au combat de Woronowo, il dut quitter le service et passa la plus grande partie de son existence éloigné de la politique.

Charles de Beauvau-Craon fit l'acquisition en 1827 du château de Sainte-Assise. Sa fortune lui permit d'entreprendre la reconstitution du domaine, morcelé sous la Révolution française.

Ce ne fut que le 20 janvier 1852 qu'un décret du prince Louis-Napoléon Bonaparte le nomma sénateur. Il vota toujours au Sénat dans le sens du gouvernement impérial, notamment pour l'adoption de la loi de sûreté générale (1858) et siégea jusqu'à sa mort en 1864.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Fils de Marc Étienne Gabriel de Beauvau, chambellan de l'empereur Napoléon Ier, il épousa en premières noces le 9 juin 1815 Lucie Virginie de Choiseul-Praslin (1794-1834). Veuf, il se remaria le 2 avril 1839 avec Eugénie Ludmille Alexandrine Joséphine Komar (1820-1881). Il eut deux fils du premier lit :

  1. Marc René Antoine Victurnien (1816-1883), prince de Beauvau ;
  2. Étienne Guy Charles Victurnien (1818-1865).

Il eut ensuite deux filles du second lit :

  1. Marie Delphine Élisabeth Stéphanie (1842-1898), par son mariage comtesse Gaston Alexandre de Ludre ;
  2. Béatrix Jeanne Marie Joséphine (1844-1895), par son mariage comtesse Horace de Choiseul-Praslin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Chronologies[modifier | modifier le code]