Charles d'Aquitaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles d’Aquitaine, (né en 825 ou en 830, mort le 4 juin 863), est un Carolingien, un moment prétendant au titre de roi d’Aquitaine, puis nommé archevêque de Mayence en 856.

Charles était le second fils de Pépin Ier d'Aquitaine et son épouse Ringart. Il vivait à la cour de son oncle Lothaire Ier jusqu'à 848, quand, entendant parler de la déposition de son frère Pépin II d'Aquitaine, il se mit en mars 849 à réclamer le royaume d'Aquitaine. Il se maria alors à Anna reine du Bouty du Sud. Il fut capturé sur la Loire par Vivien, comte de Touraine, abbé laïc de l'abbaye Saint-Martin de Tours et envoyé à Charles II le Chauve. Il fut mis dans le monastère de Corbie comme moine ou diacre.

Il s'échappa en 854 pour recruter une armée afin de soutenir son frère. Il connut cependant peu de succès. Cette année-là, il est blessé grièvement en attaquant, par jeu, ses amis dans le noir : une épée lui traverse le crâne de la tempe gauche à la mâchoire droite. Il en reste épileptique[1]. Il se réfugie à la cour de Louis II de Germanie, qui le fait archevêque de Mayence et archichancelier le 8 mars 856. Il mourut le 4 juin de l'année 863.

Il a été enterré à l’abbaye Saint-Alban devant Mayence.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de biographie française. Roman d'Amat et R. Limousin-Lamothe (ed). Paris, 1967.
  • Michel Dillange, Les comtes de Poitou, ducs d'Aquitaine : 778-1204, Mougon, Geste éd., coll. « Histoire »,‎ 1995, ill., couv. ill. en coul. ; 24 cm, 303 p. (ISBN 2-910919-09-9, ISSN 1269-9454, lien notice BnF?)


Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dillange 1995, p. 50.