Charles X Gustave de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles X (homonymie) et Charles, prince de Suède.
Charles X Gustave
(sv) Karl X Gustav
Le roi Charles X Gustave
Le roi Charles X Gustave
Titre
Roi de Suède
6 juin 165413 février 1660
&&&&&&&&&&&020785 ans, 8 mois et 7 jours
Couronnement 6 juin 1654 en la cathédrale d'Uppsala
Prédécesseur Christine de Suède
Successeur Charles XI de Suède
Biographie
Dynastie Maison Palatinat-Deux-Ponts
Nom de naissance Karl Gustav von Pfalz-Zweibrücken-Kleeburg
Date de naissance 8 novembre 1622
Lieu de naissance Château de Nyköping
Date de décès 13 février 1660 (à 37 ans)
Lieu de décès Göteborg
Sépulture Église de Riddarholmen
Père Jean-Casimir de Deux-Ponts-Kleeburg
Mère Catherine Vasa
Conjoint Hedwige-Éléonore de Holstein-Gottorp
Enfant(s) Charles Red crown.png
Religion Luthérien
Résidence Palais royal de Stockholm

Charles X Gustave de Suède
Monarques de Suède

Charles X Gustave (Karl X Gustav), né le 8 novembre 1622 au château de Nyköping, décédé le 13 février 1660 à Göteborg, est roi de Suède de 1654 à sa mort. Il est le premier roi de la dynastie de Palatinat-Deux-Ponts, une branche de la maison de Wittelsbach qui occupe le trône de Suède jusqu'en 1720.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles X est le fils du comte palatin Jean-Casimir de Deux-Ponts-Kleeburg et de Catherine Vasa, la fille aînée du roi Charles IX de Suède. Il monte sur le trône en 1654, après l'abdication de sa cousine germaine Christine. Sa première tâche en tant que roi est de restaurer les finances de son royaume. Il impose alors la « Réduction », obligation pour les nobles de rendre certaines terres à la Couronne et de payer un impôt annuel.

En 1655, Charles X déclare la guerre à la Pologne-Lituanie, dont le roi, Jean II Casimir Vasa, protestait contre son avènement : c'est le début de la Première guerre du Nord. Il remporte la bataille de Varsovie, qui dure trois jours (28-30 juillet 1656), et s'empare de toute la Pologne en moins de trois mois, donnant lieu à ce que l'historiographie polonaise appelle « le Déluge ».

La traversée du Grand Belt.

L'année suivante, le roi Frédéric III de Danemark déclenche une offensive contre la Suède, dont l'essentiel des forces se trouvaient alors engagées en Pologne avec Charles X à leur tête. Ce dernier, plutôt que de revenir en Suède, choisit de répliquer en attaquant le Danemark par le sud. Durant l'été et l'automne, il soumet le Holstein, le Schleswig et le Jutland, et le 30 janvier 1658, servi par un hiver exceptionnellement rigoureux, il traverse à pied sec le Petit Belt pris par les glaces avec 9 000 cavaliers et 3 000 fantassins et s'empare de la Fionie. De là, il passe le Grand Belt en progressant d'île en île, débouche sur l'île capitale de Seeland le 8 février 1658, et arrive le 15 février en vue de Copenhague, pratiquement non défendue. Vaincu, le roi danois est forcé à traiter. Charles X lui impose le traité de Roskilde (1658), par lequel la Suède acquiert tous les territoires danois du sud de la péninsule scandinave, dont la Scanie, outre deux provinces norvégiennes, et qui consacre la Suède comme puissance scandinave dominante.

Prétextant que le traité n'a pas été exécuté, Charles X, qui ambitionne de constituer un empire du Nord, reparaît bientôt devant Copenhague et livre l'assaut, mais il est repoussé. Il convertit le siège en blocus et prépare une nouvelle attaque lorsqu'il meurt subitement, en 1660, à Göteborg. Son épouse Hedwige-Éléonore de Holstein-Gottorp est déclarée régente pour leur fils Charles XI, âgé de quatre ans. Le roi défunt est inhumé en l'église de Riddarholmen.

Descendance[modifier | modifier le code]

Le 24 octobre 1654, Charles X épouse Edwige-Éléonore de Holstein-Gottorp, fille du duc Frédéric III de Holstein-Gottorp et de Marie-Élisabeth de Saxe. C'est un mariage politique, contracté afin de sceller une alliance contre le Danemark. Charles et Hedwige-Éléonore ont un seul enfant :

  • Charles XI (1655-1697), roi de Suède de 1660 à 1697.

Charles X a également plusieurs enfants illégitimes.

Sources[modifier | modifier le code]

Charles X Gustav. Encyclopædia Britannica. 2005. Encyclopædia Britannica Premium

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Sur les autres projets Wikimedia :