Charles Wyndham Goodwyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Wyndham Goodwyn, né le 11 mars 1934, est un philatéliste britannique, gardien de la Collection philatélique royale de septembre 1995 à janvier 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Goodwyn est un collectionneur spécialisé dans l'histoire philatélique et postale de la colonie de Hong Kong et de celle de la Chine[1].

De 1991 à 1993, il accomplit un mandat à la présidence de la Royal Philatelic Society London, dont il est élu « compagnon honoraire » (Honorary Fellow) en 1995[2].

En 1993, il est engagé pour être l'assistant de John Marriott, gardien de la Collection philatélique royale[2]. Depuis la constitution de celle-ci par le futur roi George V, c'est la première fois que le gardien n'est plus seul. En septembre 1995, Goodwyn remplace Marriott partant à la retraite[3].

Au poste de gardien, il poursuit les tâches de ses prédécesseurs : établissement de la collection du Commonwealth avec les timbres émis et les acquisitions des règnes de George VI et d'Élisabeth II, présentation de pièces lors d'expositions philatéliques internationales.

Il se distingue en ouvrant la Collection aux chercheurs alors que seuls les membres du comité d'expertise de la Royal Philatelic Society y étaient régulièrement admis[4]. Qaudn il vend aux enchères en 2001, parmi des doubles, les timbres d'Égypte et du canal de Suez pour payer les 250 000 livres de l'acquisition de l'enveloppe de Kirkcudbright[5], il renforce la spécialisation de la Collection sur le Royaume-Uni, son empire colonial et le Commonwealth[6].

Comme Marriott, Goodwyn s'entoure d'assistants, notamment pour accélérer le travail sur les albums du règne de George VI[7]. Dans ce but, en septembre 1996, Michael Sefi devient gardien adjoint et l'architecte chargé des palais royaux, Surésh Dhargalkar, est admis comme assistant au mois d'avril précédent bien qu'il ne soit pas un philatéliste. Son travail sur l'exposition itinérante du jubilé d'or de la reine en 2002, lui vaut de devenir également l'adjoint de Sefi en 2003[8].

De plus en plus affaiblis après l'exposition d'Australie de 1999 et le déménagement de la Collection depuis le palais de Buckingham à celui de Saint James au début des années 2000[9], Goodwyn prend sa retraite en janvier 2003[10].

Titres et récompenses[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, page 304.
  2. a et b Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, page 302.
  3. Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, page 303.
  4. Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, page 305.
  5. Découverte en 1968, cette enveloppe est affranchie d'un bloc de dix Penny Black le premier jour de leur mise en service, le 6 mai 1840. Elle est proposée à Goodwyn après une vente aux enchères insuffisante en 1998. Présentation et reproduction dans Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, pages 305 à 308.
  6. Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, pages 305-308.
  7. Dans un entretien en octobre 2004 pour le journal du Great Britain Collectors Club, Sefi, devenu gardien de la Collection, annonce que son assistant, Vousden, et lui ont achevé les trois quarts du montage de la collection du règne de George VI.
  8. Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, pages 308-309.
  9. Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, page 310.
  10. a, b et c Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, page 312.
  11. « Ordonnance Souveraine n° 15.562 du 18 novembre 2002 portant promotions ou nominations dans l'Ordre de Saint-Charles », parue au Journal de Monaco, Bulletin officiel de la Principauté n° 7574, 22 novembre 2002.
  12. Page de la récompense sur le site du National Postal Museum, page consultée le 18 décembre 2007.
  13. Notice de l'ouvrage sur le site du Stuart Rossiter Trust Fund, page consultée le 18 décembre 2007.